Transformation au reveil d'un reve agité

365 mots 2 pages
Un matin, Léo se réveilla à la sortie d'un rêve agité transformé en monstrueuse mygale. Sa figure se crispa à la vue de cette horreur incohérente qui le laissa sans voix. Il n'était ni en plein cauchemar, ni dans un autre monde, ce fait était bien certain. La réalité qu'il devait affronter était considérable. La prise de conscience ne fut pas immédiate. Il n'était plus du tout le même, tout avait changer. Méconnaissable, était approprié à son cas.. Sa taille conséquente différente des autres espèces d'araignées donnait la chair de poule. Ce qui l'a immédiatement troublé furent ses poils, d'énormes poils odieux, épouvantables. Les huit pattes qui le tenait d'aplomb étaient gigantesques et velues. Elles pouvaient s'emparer de nombreux insectes, des fourmis, des papillons, des chenilles, etc .. Ses crochets pour injecter du venin et paralyser ses proies étaient redoutables. Nul ne pouvait échapper à son piège maléfique. Ses couleurs vermeille, verdâtre, orangé et indigo faisaient de son corps la chose la plus remarquable. Aucun trait ne s'exprimait sur son visage, aucune émotion ne tiraillait sa peau. Seule une face figée, fixe, sans sensation. Nul expression ressortait de son aspect excepté la véracité. Six yeux difformes et répugnants surplombaient sa mine. La couleur semblait inhumaine et luisante. Quelque chose de phénoménale s'était produit. De la confusion reflétait dans ses pupilles, un sentiment de détresse commençait à se faire sentir, les conséquences allaient être fortement innombrables.
La tentation de sortir à l'extérieur était si forte qu'il s'y jeta. Ce qu'il fit était risqué et engager de grosses contraintes. Lorsqu'il commença à se faufiler dans les ruelles, il se rendit vite compte qu'il était attiré par de nombreuses proies et sautait sur un tas de gens. Il était comme aliéné, fou. Léo n'arrivait pas à se contrôler, tout était signe de nourriture. Au fur et à mesure, après son passage, il laissait sa trace en tissant d'énormes toiles et piéger ses

en relation

  • Kafka la metamorphose
    1472 mots | 6 pages
  • FREUD - BIOGRAPHIE + SYNTHESE THEORIE REVES
    1601 mots | 7 pages
  • Reve chez freud
    2702 mots | 11 pages
  • Traumatisme et névrose de guerre
    4064 mots | 17 pages
  • Commentaire composé aube
    4498 mots | 18 pages
  • Du coté de chez swann
    2502 mots | 11 pages
  • DOssier
    2251 mots | 10 pages
  • Freud le rêve
    4221 mots | 17 pages
  • Les rêves, il est possible de guider ses rêves
    9432 mots | 38 pages
  • Onironaute
    57918 mots | 232 pages