transforme

3081 mots 13 pages
ANNEXE I
TRANSFORMEE DE LAPLACE

Pierre-Simon Laplace, mathématicien français (1749-1827). Laplace entra à l’université de Caen a 16 ans. Très vite il s’intéressa aux mathématiques et fut remarqué par d’Alembert. En analyse, il introduisit la fonction potentielle et les coefficients de Laplace. Il travailla également beaucoup sur les équations aux différences et sur les équations différentielles. Contrairement aux apparences, l’utilisation de la transformée de Laplace pour la résolution d’équations différentielles n’est pas due à Laplace, mais à Heaviside.
Oliver Heaviside, électricien anglais (1850-1925). Largement autodidacte (il quitta l’école à 16 ans) , Heaviside devint télégraphiste et s’intéressa à l’électricité. Il étudia le traité sur l’électricité et le magnétisme de Maxwell, et en simplifia fortement les équations. Entre
1880 et 1887 il développa le calcul opérationnel, substituant p à d/dt pour la résolution des équations différentielles résultant de l’analyse des circuits électriques. Cette technique causa une grande controverse, en raison de son manque de rigueur mathématique. Elle ne fut prouvée
(par la transformée de Laplace) que 20 ans plus tard.

I.1 Définition
Soit f(t) une fonction du temps. Sa transformée de Laplace unilatérale F(p) est définie par :

LI [ f (t ) ] = F ( p) =



∫ f (t ) exp (− pt ) dt

(I.1)1

0−

où p est la variable complexe2.
On définit également parfois la transformée de Laplace bilatérale par :



1

∫ f (t ) exp (− pt ) dt

0−



est en fait une notation pour

lim

t0 → 0−

∫ f (t ) exp (− pt ) dt . Ce choix particulier

t0

pour la borne d’intégration inférieure permet de prendre correctement en compte les fonctions discontinués en t=0 et les distributions (d(t), d’(t), etc.).
2 La fonction F(p) n’est pas définie dans tout le plan complexe : elle n’existe que dans une région

de convergence. Nous ne nous en occuperons pas trop ici.

2

TRANSFORMEE DE LAPLACE
LII [ f (t )] =





f (t ) exp (− pt ) dt

(I.2)

−∞

en relation

  • Dl1 Transv
    1150 mots | 5 pages
  • La lolf
    583 mots | 3 pages
  • Corrig Nouvelle Cal Donie 2011
    1532 mots | 7 pages
  • Sujet de math bts f.e.e
    602 mots | 3 pages
  • le sujet
    2619 mots | 11 pages
  • Maths
    1151 mots | 5 pages
  • révisions intégrale ECE
    1995 mots | 8 pages
  • Annexe3
    1086 mots | 5 pages
  • Ggfg
    1740 mots | 7 pages
  • BacES_Juin2006_Obligatoire_Pondichery_Exo3.
    325 mots | 2 pages
  • Sec10
    1162 mots | 5 pages
  • Carné
    1131 mots | 5 pages
  • L'accord de libre échange
    2246 mots | 9 pages
  • Lol 2 lol
    1286 mots | 6 pages
  • Devoir Maison de maths pour seconde
    488 mots | 2 pages