Transnationalisme et tensions au sein du g20

4714 mots 19 pages
UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

G20 : COOPÉRATION ÉCONOMIQUE, MULTIPOLARITÉ ET EFFICACITÉ EN SITUATION DE CRISE

DISSERTATION FINALE
PRÉSENTÉ À L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL
COMME EXIGENCE DU COURS POL1400-50
À ÉRIC BOULANGER

PAR
CHRISTOPHE BERGERON
BERC22109201

FACULTÉ DE SCIENCE POLITIQUE
VENDREDI 21 DÉCEMBRE 2012

Table des matières

Introduction………………………………………………………………………………..3 1. Évolution de l’interdépendance au sein du système international et naissance du G20 2.1. Depuis Westphalie………………………………………………………………..4 2.2. Les premiers clubs………………………………………………………………..6 2.3. Crises succédées et naissance du G20……………………………………………7

2. Crise économique de 2007-08 et réactivation du G20 dans l’espace mondial 3.4. 2007-08 : La première crise économique mondialisée…………………………...8 3.5. Réactivation du G20……………………………………………………………...9 3.6. Acteurs et objectifs……………………………………………………………...10

3. Les déterminismes de la pertinence et de l’efficacité au sein du G20. 4.7. Légitimité, mondialité, efficacité………………………………………………..12 4.8. La Crise de l’Euro et le ralentissement économique global…………………….13 4.9. Russie 2013, défis et obstacles………………………………………………….14
Conclusion……………………………………………………………………………….16

G20 : Coopération économique, multipolarité et efficacité en situation de crise

Introduction Dans Jacques le fataliste de Diderot, le protagoniste atteint l’orée d’un immense château dont il est écrit sur le frontispice « Je n’appartiens à personne, et j’appartiens à tout le monde : vous y étiez avant d’y entrer, vous y serez encore quand vous en sortirez ». Au sens large, l’allégorie fait référence à la terre puisque tous se battent pour sa possession, mais qu’aucun n’en a théoriquement la propriété. Politiquement parlant, l’allégorie attaque l’institution religieuse chrétienne, l’État-nation et la nature même de l’Homme, ridiculisant son instinct possessif et sa quête de

en relation

  • Synthèse analyse des relations internationales 2 sciences politiques fusl
    18577 mots | 75 pages
  • Chomage des jeunes
    50556 mots | 203 pages
  • Etudiant
    31629 mots | 127 pages
  • Relations internationales
    30142 mots | 121 pages
  • Nrtnyu
    18897 mots | 76 pages