transplantation

Pages: 54 (13421 mots) Publié le: 8 janvier 2014

merci
La transplantation d'organes s'adresse à de nombreuses spécialités médicales chirurgicales et biologiques. Elle intéresse les spécialités d'organes telles, le cœur, le foie, le rein, les poumons, le pancréas par exemple. Elle intègre également les spécialités biologiques, comme l'immunologie, la virologie.
Elle s’étend par ailleurs aux spécialités médicales, notammentl'infectiologie, la dermatologie, voire d'autres spécialités d'organes puisque le traitement immunosuppresseur peut aboutir à un retentissement multi viscéral.
Nous avons essayé de maintenir ce caractère transversal sur le site de transplantation de l'UMVF.
La transplantation n'étant pas une spécialité, il apparaît que la société francophone de transplantation est le lien entre le spécialisted'organes et l'ensemble des autres spécialités impliquées dans la transplantation.
Ce site s'adresse aux étudiants du deuxième cycle des études médicales, aux jeunes spécialistes, il constitue également une source de documentation dans le cadre de la formation continue des spécialistes d'organes. Ce site a été créé avec la collaboration de l'ensemble des médecins, chirurgiens et biologistesimpliqués dans la transplantation.

La société francophone de transplantation qui réunit les acteurs de la transplantation, universitaire et non universitaire a agi comme maitre d’œuvre en apportant un grand nombre de ressources de ce site.
Les responsables d'enseignement universitaire (diplôme d'Université) impliqués en transplantation ont apporté l'essentiel des cours et des différentsenseignements.

> Les procédures d'attribution des financements

Sommaire

________________________________________
Transplantation d'organes

________________________________________
Page précédente
Page suivante
1/5
________________________________________
1. Quelles ont été les grandes étapes de l’histoire des transplantations ?
Les premières greffes concernèrent les tissus (en 1869à Genève, Jacques-Louis Reverdin inventa la greffe épidermique, en 1914 à Prague, Elschwig greffa la première cornée). Au début du XXe siècle, les travaux de chirurgie vasculaire, sous l’impulsion de l’École lyonnaise conduite par Mathieu Jaboulay et Alexis Carrel, puis au Canada et aux États-Unis, firent prendre tout leur essor à la transplantation d’organes. Au sortir de la deuxième guerremondiale, deux positions s’affrontèrent, celle des biologistes, pour lesquels la transplantation de rein, choisie comme banc d’essai des transplantations d’organes, ne pouvait être envisagée qu’une fois résolu le problème fondamental de la tolérance des greffes, celle des médecins, pour lesquels on pouvait raisonnablement parier que des essais cliniques scientifiquement contrôlés pouvaient êtreaussi riches en informations que des études de biologie fondamentale. En 1952, la survie à 21 jours d’une allogreffe de rein d’un donneur vivant, mère du receveur, obtenue par l’équipe de Jean Hamburger à l’hôpital Necker à Paris, laissa supposer le rôle de certains facteurs génétiques, ainsi que le bénéfice d’une sélection du donneur selon certains critères de compatibilité tissulaire. C’estpourquoi, à partir de 1958, Jean Hamburger suggéra de recourir, pour effectuer cette sélection, à la comparaison des groupes de leucocytes (globules blancs) du donneur et du receveur, les groupes d’antigènes HLA (Human leucocyte antigens) qui avaient été découverts par Jean Dausset. Cependant, jusqu’en 1959, la transplantation entre jumeaux vrais paraissait, chez l’homme, la seule possible (la premièrefut réalisée en 1954 par l’équipe de J. Merrill, à Boston, avec un rein). Parallèlement, la prévention du rejet était améliorée par la découverte des corticoïdes (1950), l’irradiation du receveur par les rayons X (1955), l’introduction des traitements immunosuppresseurs (1960). C’est finalement en 1959 que furent obtenus les deux premiers succès d’allogreffe rénale chez l’homme, entre jumeaux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les transplantations
  • Transplantation
  • Transplantation
  • Transplantation
  • Transplantation
  • Les transplantations
  • Transplantation
  • Transplantation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !