Transport international maritime

4387 mots 18 pages
LE TRANSPORT MARITIME INTERNATIONAL

Le transport maritime est le mode de transport international le plus ancien. Il représente encore aujourd’hui 90 % du commerce international en volume, même si sa part tend à diminuer ces dernières années.

Ses avantages sont : un coût raisonnable, le transport de n’importe quelle marchandise (voir les différentes techniques). Ses inconvénients sont : la durée du transport (transit time), les risques plus élevés, le coût de l’assurance et de l’emballage, et le non équipement de certains ports pour les porte conteneurs.

I – LE CADRE JURIDIQUE DU TRANSPORT MARITIME

Il y a sur la mer la règle de libre circulation. La seule limite sont les eaux territoriales. Chaque Etat est souverain sur ses eaux territoriales, mais les navires de commerce sont libres de passage. Pour les navires de guerre en revanche des autorisations doivent être demandées. De même il existe une zone économique de 200 miles marins (370 km) où le pays se réserve les droits d’exploitation économique (pêche, exploitation du sous-sol…).

Le transport maritime est par ailleurs réglementé par différents textes :

A – Les lois et conventions internationales

| |Elle ne s’applique qu’aux opérations de transport non soumises à une convention internationale à|
| |laquelle la France est partie prenante. Son champ d’application est par conséquent limité. |
|La loi française du 18 juin 1966 | |
|La convention de Bruxelles dite « Convention internationale|Ratifiée par 78 Etats dont la France (qui a également ratifié ses deux protocoles modificatifs).|
|pour l’unification de certaines règles en matière de |S’applique aux transports internationaux à l’occasion desquels un connaissement est établi dans |

en relation

  • Convention international du transport maritime
    398 mots | 2 pages
  • Le transport maritime et la croissance économique
    14105 mots | 57 pages
  • cadre réglementaire du transport maritime au gabon
    8871 mots | 36 pages
  • La lettre de garantie ohada
    4972 mots | 20 pages
  • Transport maritime
    11694 mots | 47 pages
  • Les affétements
    15781 mots | 64 pages
  • Transport maritime
    11212 mots | 45 pages
  • Nvocc
    34036 mots | 137 pages
  • Transport
    15635 mots | 63 pages
  • Transport maritime
    1972 mots | 8 pages