Travail de fin d'etudes

4851 mots 20 pages
Blaise Pascal Le classicisme
(1623-1662)

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. »
Plan de l'exposé :1. Biographie2.Tableau des œuvres3.Thèmes : I. La condition humaine
a) Disproportion de l'homme
b) L'ennuie
c) L'imagination et le divertissement
II. La science selon Pascal
a) Le savant
b) Les deux infinis
c) Différences d'ordre
III. La foi selon Pascal
a)Pascal et le déisme b) L'apologétique
IV. L'art de persuadera) L'égoïsme intellectuelb) Respect de la singularité de l'autrec) Se mettre à la place de l'interlocuteurd) Art de convaincre – Art d'agréere) L'inconstance humaine
4. Style :a) Brièvetéb) Dialogue
c) Publicitéd) Polémique5. Extraits (Les Pensées) :a) L'homme esclave du divertissementb) Le roseau pensant6. Conclusion7.Lexique8. Bibliographie1.BiographieBlaise Pascal est né le 19 juin 1623 à Clermont, en Auvergne. Son père, Étienne Pascal, très intéressé par les mathématiques et les sciences, était un juge local et membre de la petite noblesse. Sa mère, Antoinette Bégon mourut lorsqu'il avait trois ans. La famille Pascal (le père Étienne, son fils Blaise et ses deux filles Gilberte et Jacqueline) s'installa alors à Paris en novembre 1631. À partir de 1635, Étienne Pascal fréquenta avec son fils l'Académie de mathématique fondée par le philosophe Marin Mersenne en 1635. Génie précoce, le jeune Blaise Pascal écrivit un Traité sur les sons à l'âge de onze ans, réinventa les théorèmes d'Euclide jusqu'à la trente-deuxième proposition alors qu'il n'avait que douze ans. En 1638, Étienne, opposé aux dispositions fiscales du Cardinal de Richelieu, quitte Paris avec sa famille pour échapper à la Bastille. Lorsque Jacqueline, sœur de Blaise, dit un compliment particulièrement bien tourné devant Richelieu, Étienne obtient sa grâce. En 1639, la famille s’installe à Rouen où Étienne devient commissaire délégué par le Roi pour l’impôt et la levée des tailles.
En 1646, la famille Pascal se convertit à un christianisme. Deux

en relation

  • Travail fin d'étude
    8782 mots | 36 pages
  • Travail de fin d'etudes
    4715 mots | 19 pages
  • Travaille de fin d'étude
    9412 mots | 38 pages
  • Travail de fin d'étude
    2245 mots | 9 pages
  • Initiation au travail de fin d'études
    4960 mots | 20 pages
  • Travail de fin d'études sur caligula
    2754 mots | 12 pages
  • Travail de fin d'étude sur les ciments
    2328 mots | 10 pages
  • Situation travail de fin d’etude
    643 mots | 3 pages
  • La méthodologie du travail écrit de fin d'études
    1140 mots | 5 pages
  • Rapport de travail de fin d'études - erp
    6937 mots | 28 pages