travail de presse les frères musulmans

Pages: 18 (4336 mots) Publié le: 15 juin 2014



Histoire : C3
Synthèse sur le conflit égyptien de 2013


Alors que Mohammad Morsi vient d'être contraint au départ par l'armée, créant une situation nouvelle profondément contradictoire, il vaut la peine de revenir sur la dynamique populaire et révolutionnaire qui a rendu possible cette destitution. En effet, le 30 juin a constitué une journée de mobilisation historique en Égypte.Selon les medias égyptiens, ce ne sont pas moins de 17 millions de personnes qui ont manifesté pour demander la destitution du Président. Ces manifestations s’inscrivent dans la foulée d’une campagne baptisée « Tamarod » (« rébellion »), dont les initiateurs affirment avoir récolté 22 millions de signatures demandant le départ de Mohammad Morsi et l’organisation de nouvelles élections.
Si lesmanifestations et la campagne Tamarod se focalisent sur la personne de Mohammad Morsi, on comprend leur succès en mesurant à quel point l’Égypte post-Moubarak n’a pas cessé de lutter, quand bien même la plupart de ces mobilisations étaient moins visibles que les manifestations de masse du 30 juin. Le type de mobilisations de ces derniers mois et les mots d’ordre des manifestations du 30 juin, qui nese résumaient pas au départ de Morsi mais qui incluaient également des revendications de justice sociale, confirment que les causes profondes du soulèvement de 2011 sont toujours bien présentes.


Le coup d'État du 3 juillet 2013 en Égypte est mené par les forces armées égyptiennes contre le président Mohamed Morsi, élu un an plus tôt à l'issue de la transition après la révolution égyptienne de2011.
Le 30 juin 2013, un an après l'élection du président égyptien Mohamed Morsi, plus d'une douzaine de millions de manifestants à travers l'Égypte, descendent dans les rues et appellent à la démission du président.

En février 2011, le président Hosni Moubarak quitte le pouvoir suite à 18 jours de manifestations intensives, mettant ainsi fin à ses 29 ans de règne sur l'Égypte. L'armées'empare alors des pouvoirs législatif et exécutif. Le mois suivant, les Égyptiens valident par référendum une réforme de la Constitution qui prévoit une transition rapide vers un pouvoir civil élu. En novembre 2011, de nouvelles violences éclatent, faisant plusieurs morts et conduisant l'armée à accélérer le transfert du pouvoir.
Lors des élections législatives de 2011-2012, les islamistesremportent la majorité des sièges. 17 juin 2012, à l'issue du second tour, Mohamed Morsi remporte l'élection présidentielle et devient ainsi le premier président du pays élu au suffrage universel dans une élection libre avec 51,7 % des voix face à Ahmed Chafik, ancien Premier ministre de Moubarak.
Le nouveau chef de l'État ne parvient pas à résoudre les problèmes que rencontre le pays et est vivementcontesté, à la fin de l'année 2012, à la suite d'une déclaration constitutionnelle lui conférant la possibilité de légiférer par décret et d'annuler des décisions de justice en cours. Il fait ensuite adopter une modification de la Constitution qui, selon l'opposition, ouvre la voie à des interprétations rigoristes de l'islam et offre peu de garanties pour certaines libertés.
Un an après sonarrivée au pouvoir, le président Morsi est massivement contesté par l'opposition qui regroupe diverses factions entre laïcs de gauche, anciens partisans du régime de Moubarak et des groupes révolutionnaires, dont notamment le groupe Tamarod (Rébellion) formé en avril 2013 qui lance une pétition exigeant le départ du président Morsi et obtient plus de 22 millions de signatures. Une partie de lapopulation reproche à Mohamed Morsi une dérive dictatoriale et une politique menée dans le seul intérêt de son organisation, les Frères musulmans. Après des rassemblements massifs dans tout le pays, l'armée, dirigée par le général Abdelfatah Khalil al-Sisi, lance un ultimatum le 1er juillet 2013. Celui-ci est rejeté le lendemain par Mohamed Morsi qui défend sa légitimité en soulignant qu'il a été élu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les frères musulmans
  • DES FRERES MUSULMANS DES SALAFISTES ET DES JIHADISTES
  • Freres musulmans et Morsi en Egypte, 2012
  • Travail presse
  • La religion musulmane au travail
  • Musulman
  • Musulman
  • Moi et mes frères

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !