Travail sur l'utopie

Pages: 10 (2424 mots) Publié le: 31 décembre 2011
Français
Travail sur l'utopie

Imaginez une façade de pierre sortant des profondeurs de la mer, tranchant avec l'immensité bleuté de l'océan. Représentez-vous ces falaises immenses et infranchissables à la pierre quasi lunaire, avec en leurs pieds des pics rocheux de un quart la taille de ces dernières, des pics aiguisés comme la lame d'une épée et se présentant comme des soldats montant lagarde de leur forteresse. Telle est l'apparence extérieur de l'île de Liberta, un petit bout d'enfer au juste milieu de l'Atlantique dont nul homme n'ose s'approcher. Toutefois si un quelconque étranger avait pris la peine de bien examiner l'île, il aurait pu voir au sud de celle-ci, à travers un mince rideau de lierre tombant des hauteurs, une percée à travers la falaise laissant le passagepossible à de petites embarcations. Si ce même homme avait eut l'audace de pénétrer dans cette grotte et de s'aventurer dans ses profondeurs, la peur l'aurait tout d'abord vraisemblablement gagner lorsqu'au bout d'une vingtaine de minute de navigation il se serait aperçu que derrière lui la lumière de l'entrée ne représentait plus qu'un minuscule point au milieu de l'obscurité angoissante de cetteantre. Puis au détour d'un coude il se serait sans nul doute figé, ébloui par la luminosité aveuglante, puis émerveillé par la beauté intérieur de l'île contrastant avec son angoissante façade externe.

Cette grotte qui est en réalité est un passage vers le cœur de l'île débouchant sur un magnifique lac à la teinte bleue turquoise avec en son centre un petit îlot où se dresse un magnifique édificeblanc comme neige, d'apparence voisine à une église surplombé d'une coupole. C'est en ce lieu que se réunit le conseil des Anciens, cette assemblée qui rend la justice sur Liberta. Sur la berge avait était bâtit Lurgo, cette ville est la capitale, elle est le nombril de l'île. Toutes les décisions social et politique sont prises dans cette ville et sa position idéale permet aux habitants desautres villages de venir facilement étudier dans son université. Cette ville n'est pas la plus grande de l'île mais elle est sans aucun doute la plus somptueuse. Tous les bâtiments qui la constitue sont de la même blancheur que l'Assemblée des Anciens, la ville entier respire la pureté, même la fumée qui s'échappe des cheminées des maisons est d'une diaphanéité déconcertante.

L'activité principalede la cité est la pêche, le lac étant le seul point de l'île où cette activité peut-être entreprise de manière abondante, les nombreux ruisseaux qui serpentent dans l'île permettant de pratiquer la pêche pour le loisir plutôt que pour nourrir toute une famille, de ce fait le commerce du poisson y est important et une ribambelle de convoi part de la citadelle pour fournir les autres villages.On compte 50 villages en plus de Lurgo sur l'île, la population totale de l'île avoisine les 25000 personnes. A l'est, la plupart des villages sont camouflés par les gigantesques forêts qui courent sur tout le versant, cette zone de l'île abrite des lieux enchanteur. Le versant ouest quant à lui diffère du tout au tout. Les villages qui s'y trouvent sont parfaitement visible et se dessinent encercles parfaits au milieu des étendues de champs. Ces terres sont d'une fertilité incroyable et les rivière qui coulent depuis les hauteurs des falaises vers le lac permettent une parfaite irrigation. La déclivité nord abrite les villages de mineurs qui extirpent des mines la fameuse pierre blanche, le fer, charbon, cuivre et toutes les ressources que la terre leur offre. Car cette petite Corselivre à quiconque s'en donne la peine toutes ces richesses. A travers toute l'île les animaux se déplacent à leur guise, aucun élevage n'a lieu sur l'île car les animaux comme les hommes sont libres. On peut penser que cette disposition géographique très géométrique aurait pu au fil des siècles faire apparaître des clans, mais cette disposition engendre du commerce dans toutes l'île de ce fait les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'utopie d'un monde sans travail
  • l'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie
  • L'utopie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !