Travail R Dig Sur Francis Dupuis

554 mots 3 pages
Travail rédigé sur Francis Dupuis-Déri

Travail rédigé
Présenté à
Monsieur Jean-Félix Chénier

Par
Maha Haoui
Introduction à la vie politique– 00001

Collège Maisonneuve
Le 25 septembre 2014
Travail rédigé sur Francis Dupuis-Déri
RÉPONDRE À DEUX (2) QUESTIONS PARMI LES SUIVANTES + TROIS (3) QUESTIONS OBLIGATOIRES
2- Au profit de quoi les communautés d’habitants et les guildes de métiers perdent-elles du pouvoir vers les XVIe et XVIIe siècles? Expliquez
Brièvement comment ce processus se met en place.

Elles perdent du pouvoir, notamment lorsque les royaumes monarchiques se modifient en États dans lequel un nouveau système politique émergera, entre autre pour faire développer le pouvoir d’imposition, de taxation et de conscription. Ceci étant dit, les communautés d’habitants et les guildes de métiers deviennent peu à peu opprimés par l’État qui accroît les lois et règlements sous le seul et unique but de faire du profit sur les revenus de ceux-ci, puisqu’elle détient le pouvoir sur eux.

3- À la même époque, qu’est-ce qui devient rapidement un espace de résistance face à l’État ? Expliquez brièvement votre réponse.
Le peuple, soit l’assemblée des habitants devient inévitablement le moyen de résistance devant l’État qui les oppriment de plus ne plus. On peut alors cité comme exemple, les habitants voulant manifester contre la conscription illégitime, qui choisissent une personne handicapé pour lutter dans la milice, question de faire part de leur mécontentement envers l’État. Attaques, assassinats et protestations sont de mise. Tout ceci amènera l’interdiction de s’assembler.
QUESTIONS OBLIGATOIRES :
1- Quelles sont les définitions des concepts d’agoraphobie politique et d’agoraphilie politique proposées par l’auteur?

L’auteur propose une définition de ces concepts par rapport à une opposition très concrète. C'est-à-dire que l’agoraphobie politique se définie comme la peur de l’agora ou de la démocratie directe, une sorte de critique du peuple

en relation