travailler avec les familles

1908 mots 8 pages
Introduction :

Afin de réfléchir à une question particulière du champ de l’éducation spécialisée, j’ai choisi l’ouvrage « jeunes en souffrances, psychanalyse et éducation spécialisée » d’August AICHHORN. La préface de ce livre a été écrite par Sigmund FREUD. Cet ouvrage est édité par « champ social ». Ce livre fait partie de la collection psychanalyse et éducation spécialisée. La première édition date de 1925, son titre original était Verwahrloste jugend. Cette réédition de 2005 a été traduite de l’allemand par Marc GERAUD.

August AICHHORN était instituteur et éducateur spécialisé. Il fut également l’élève de Sigmund FREUD, et ami très proche d’Anna FREUD. Il a dirigé plusieurs institutions accueillant de jeunes délinquants à Vienne. Il forma en 1922 un groupe de réflexion avec Siegfried BERNFELD (psychologue et éducateur) et Wilhelm HOFFER (psychanalyste, psychiatre et éducateur) pour étudier les questions de délinquance des jeunes et leur traitement possible.

Il fonde une éducation guidée par le souci de soi et d’autrui, une éducation qui traite la pente à la jouissance immédiate, en passant par toutes les formes de médiation sociale, notamment la parole et le langage.
C’est à partir de ses expériences qu’August AICHHORN construit ses repères d’une éducation du « souci de soi et d’autrui ». Repères qu’il évoque notamment dans le livre présenté où il y retranscrit dix de ses conférences.

Après sa retraite, en 1932, il décide d’exercer en cabinet privé. Plus tard, sous la pression nazie, il accepte de diriger la formation à l’Institut allemand de recherches psychologiques et psychothérapeutiques de Berlin, créé par Matthias Göring. Par la suite, il organise dans la clandestinité avec Alfred Fleiter von Wintestein des rencontres autour des questions de psychanalyse, malgré la surveillance de la Gestapo.

Après la guerre, AICHHORN est nommé responsable de la Société psychanalytique de Vienne qu’il dirigera jusqu’à sa mort en 1949.

Durant sa

en relation

  • travail social et famille
    5862 mots | 24 pages
  • Consiliation travail famille
    1111 mots | 5 pages
  • Conciliation travail famille
    4305 mots | 18 pages
  • Conflit travail famille
    1940 mots | 8 pages
  • Conciliation travail famille
    2773 mots | 12 pages
  • Travail therapeutique avec les familles
    1636 mots | 7 pages
  • trame dissertation famille-travail
    1425 mots | 6 pages
  • conciliation travail famille étude
    1093 mots | 5 pages
  • Fiche de lecture travailler avec les familles
    2127 mots | 9 pages
  • Daniel verba echec scolaire: travailler avec les familles
    2248 mots | 9 pages