Travao

444 mots 2 pages
THEME 2 : L’APPAREIL COMMERCIAL

L’étude de l’appareil commercial peut être abordée de différentes manières :
Selon le domaine d’activité (alimentaire/non alimentaire)
Selon la formule de distribution (Intégré, associé ou indépendant)

Une formule de distribution est l’ensemble des caractéristiques qui permettent de qualifier un commerce (un supermarché) Par exemple pour le commerce alimentaire on peut prendre en compte 4 critères : le prix, le choix et le délai qui vont nous ramener à 4 formes de commerce soit le hyper, supermarché, le hard discount et la superette.

On peut envisager un plus grand nombre de critères permettant de définir une formule de distribution, le domaine d’activité, le degré de spécialisation, la méthode de vente, l’implantation géographique, la clientèle ciblée et surface de vente.

L’assortiment est l’éventail des produits mis à disposition de la clientèle par le distributeur
Un assortiment est large lorsque il comporte un grand nombre de famille de produits genre les chaussures, les vêtements.
Un assortiment est profond lorsque chaque famille de produit comporte un grand nombre de références.
La notion d’assortiment est relative à chaque formule de distribution.

Les différences entre les produits alimentaires et les produits non alimentaires :
Les produits alimentaires sont périssables
Ils génèrent plus de sorties
Un poste de dépense important des ménages
Produit de première nécessité
Les produits alimentaires sont une fonction de consommation unique des ménages contrairement aux produits non alimentaires. Ces derniers produits sont soumis à la mode et sont commercialisé en vente traditionnelles contrairement aux produits alimentaires qui sont commercialisée en LIBRE SERVICE.

Les magasins d’attraction :
Ils ont une zone de chalandise qui correspond à un temps de déplacement en voiture de 10 à 30 minutes.
|Les supermarché |Les Hypermarché |Les hard

en relation

  • Formation Magistrats Assesseurs Burkina Faso Droit Entreprises En Difficulte Sawadogo Michel Niamba Mathias
    176574 mots | 707 pages