Tres

395 mots 2 pages
stratégie économique globale accordait la priorité à la mécanisation du pays ; le GAP a été le fruit de cette vision. Mais les questions liées à la commercialisation du projet, à ses enjeux écologiques ou même à son inscription dans une stratégie plus globale n'ont jamais figuré dans les plans des concepteurs du GAP. Résultat : on en est aujourd'hui à un point où il n'est plus possible de mener à bien le projet, ni de s'en débarrasser.
Chacun a une définition différente du GAP. Pour l'industriel, c'est une immense mer de terres agricoles qu'il faudrait se dépêcher de s'approprier à bas prix. Pour le politicien, c'est l'exemple le plus brillant d'un avenir radieux. Pour les gens qui sont sur place, c'est l'obsession d'être bientôt "propriétaire terrien", et peu importe si la terre est irriguée ou désertique. Pour la presse, qu'elle se rende sur place ou non, c'est un monument de fierté. Pour les finances publiques, c'est un gouffre sans fond. Pour nos voisins, c'est une perspective effrayante. [La Syrie et l'Irak ont protesté à de multiples reprises contre un projet qui réduira en amont le débit du Tigre et de l'Euphrate et entraînera une pollution due à l'irrigation.] Pour ce qu'on a l'habitude de nommer "le monstre de l'inflation", c'est un pâturage gras et fertile. Mais aucune de ces définitions ne reflète fidèlement la réalité. Il faudrait en fait définir le GAP comme "un espace agricole et culturel de haute technologie". Si, aux Etats-Unis, 2 % de la population arrive à nourrir le pays entier, et même le monde, on devrait pouvoir le faire nous aussi grâce au GAP. Toutefois, pour atteindre ce but, il faudrait une tout autre approche que les discours politiques et populistes qu'on entend. Le monde a bien changé depuis la création du projet. Les objectifs et les moyens ne sont plus les mêmes. Seuls nous-mêmes n'avons pas changé. Et le GAP s'est enlisé dans une voie sans issue. Il faudrait donc revoir les objectifs initiaux du projet et transformer ce dévoreur de

en relation

  • Tres
    3247 mots | 13 pages
  • Tres
    1917 mots | 8 pages
  • tres
    335 mots | 2 pages
  • Tres
    1067 mots | 5 pages
  • Tres
    590 mots | 3 pages
  • Tres De Mayo
    772 mots | 4 pages
  • tres de mayo
    611 mots | 3 pages
  • Tres de mayo
    626 mots | 3 pages
  • Tres de mayo
    305 mots | 2 pages
  • Tres de mayo
    303 mots | 2 pages