Tristan et iseult

Pages: 9 (2076 mots) Publié le: 11 août 2013
Le mythe de Tristan et Iseut, les amants maudits.

Le mythe de Tristan et Iseut constitue une base de l’imaginaire occidental : l’amour fou, la fatalité mortelle de la passion sont éternellement liés au couple des amants de Cornouailles. Cette histoire d’origine celtique appartient à toute l'Europe du Moyen-âge. Elle prend différentes formes.
Afin de raconter le mythe et d’en dégager par lasuite les mythèmes récurrents, penchons-nous d’abord sur la version de Joseph Bédier (1900-1905), spécialiste médiéval qui a rassemblé les différents textes et auxquels il a ajouté d'autres fragments pour constituer un récit faisant aujourd'hui référence.
Le mythe raconté
Tristan est orphelin. Son père est mort à la guerre et sa mère décédée de chagrin peu après la naissance de son fils.L'enfant est recueilli et élevé par son oncle Marc, roi de Cornouailles. Le roi Marc voit grandir son neveu avec bonheur : une grande affection unit les deux hommes, à tel point que Marc désire que son neveu hérite de son royaume lorsque lui-même disparaîtra. Mais des seigneurs s'y opposent et Tristan va chercher une princesse irlandaise pour femme à son oncle. La princesse Iseut et Tristan partentdonc en bateau vers Cornouailles et durant la traversée boivent par erreur le philtre d'amour préparé par la mère d'Iseut pour le roi Marc et elle. Ce philtre a un effet immédiat et les deux jeunes gens deviennent amants.
Voici Tristan et Iseut condamnés à une folle passion. Les épreuves et les fuites sont alors incessantes, perpétuelles : Les noces d'Iseut et du roi Marc sont célébrées. Victimede dénonciateurs, Tristan est banni par le roi. Il est condamné à se cacher mais cherche à revoir Iseut. Quelques temps après, le roi regrette d'avoir renvoyé son neveu, et le rappelle à lui, convaincu de sa loyauté. Mais cela ne durera pas, car il finit par découvrir leurs ruses. Tous deux sont jetés au cachot et condamnés à être brûlés. Tristan réussit à s'échapper, et arrache Iseult des mainsdes lépreux auxquels elle avait été livrée. Les deux amants se cachent dans la forêt pendant deux ans, jusqu'au jour où les effets du philtre prennent fin. Tristan se résout à rendre Iseult au roi Marc, qui les accueille et les pardonne. Mais Tristan devra quand même s'exiler en petite Bretagne, où il se marie avec Iseult aux Blanches Mains, fille du duc Hoël. Un jour qu'il s'était aventuré au-delàdes frontières du royaume d'Hoël, Tristan rencontre le géant Béliagog, qu'il défait et asservit. Mais, par la suite, il est mortellement blessé par la lance empoisonnée du nain Bédalis. Il envoie chercher Iseult la Blonde, qui seule est capable de le sauver, en recommandant d’élever une voile noire ou blanche selon le succès de la mission. Sa femme, qui avait surpris la conversation, torturée parla jalousie et le désir de vengeance annonce le retour du navire avec une voile noire.
Tristan meurt aussitôt de chagrin, suivi de peu par l'inconsolable Iseult la Blonde. Leurs deux corps sont ramenés en Cornouailles, où ils reposent en paix pour l’éternité.
Les mythèmes récurrents
L’un des mythèmes les plus récurrents de l’histoire des amants maudits est l’amour-passion qui est illustréici par la soumission à l’objet aimé : le chevalier se soumet entièrement à la fois à l’amour et à l’élue de son cœur envers qui il s’engage, établissant une relation d’amour passionnel, charnel, comme si l’amour était une maladie. Le pouvoir de l’amour est souvent total, au point de conduire parfois aux rives de la folie.
L’amour-impossible est également un mythème présent dans les mythes, etd’ailleurs visible chez Tristan et Iseut parce qu’il se définit hors mariage, empêché par des séries d’obstacles politiques ou sociaux insurmontables.
En effet, ce mythe a transformé sa représentation de l’amour dans toute la culture occidentale : la plupart des histoires de passions amoureuses supposent également un interdit à transgresser et qui amène à la mort. Cet amour mortel est bien un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tristan et iseult
  • Tristan et iseult
  • Tristan et iseult
  • Tristan et iseult
  • Tristan et iseult
  • Tristan et iseult
  • Tristan et iseult
  • tristan et iseult

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !