Tristesse

Pages: 2 (271 mots) Publié le: 22 mars 2011
Ann-Frédéric Mercier
Groupe : mercredi matin 8h

Français
La dissertation critique 
Le développement

Pour : Élise Dion
En date du : 23 mars2011

Cégep Marie-Victorin

Est-il juste de dire que les poèmes proposés expriment uniquement la tristesse ?

Tout d’abord, Hector deSaint-Denys Garneau l’auteur du poème Accompagnement et Émile Nelligan l’auteur du poème La romance du vin nous illustre bien dans leur extrait des imagesnégative et sombre. Ils ne cherchent pas à embellir la réalité des choses à travers l’atmosphère du texte. Premièrement, dans le passage suivant deSaint-Denys Garneau de l’extrait Accompagnement nous pouvons le voir : «Je marche à côté d'une joie D'une joie qui n'est pas à moi, D’une joie à moique je ne puis pas prendre , Je marche à côté de ma joie , J’entends mon pas en joie qui marche à côté de moi, Mais je ne puis changer de place sur letrottoir , Je ne puis pas mettre mes pieds dans ces par-là, et dire voilà ces moi » (lignes 1-9) Cette citation montre parfaitement une constanteimpuissance du poète. Ce mépris est notamment visible à travers le vocabulaire péjoratif employé par le narrateur pour décrire sa situation face à laréalité : « marche à coté d’une joie », « joie qui n’est pas à moi», « J’entends mon pas en joie qui marche à côté de moi» et « je ne puis pas mettremes pieds dans ces par-là». L’utilisation, la reprise et la redondance met de l’impacte sur le propos que l’auteur veut nous faire comprendre.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • De la tristesse
  • tristesse
  • De la tristesse
  • Tristesse
  • tristesse
  • tristesse
  • La tristesse
  • Tristesse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !