Tunisair technics

Pages: 6 (1409 mots) Publié le: 20 janvier 2011
Mon rapport personnel au métier d’enseignant

Les raisons de mon choix

Expérience professionnelle dans l’enseignement

Après l’obtention de ma licence universitaire en EPS, j’ai effectué quelques remplacements à l’école secondaire, en parallèle d’un début d’activité professionnelle dans le coaching et la préparation physique.

En 2004, j’ai eu l’occasion d’effectuer un remplacement delongue durée en mathématiques, à raison de 15 périodes hebdomadaires. Durant l’année 2005-2006, j’ai été engagé comme enseignant en mathématiques pour, à nouveau, 15 périodes hebdomadaires. J’ai alors, en parallèle, complété ma formation universitaire afin d’y greffer une deuxième branche enseignable, les mathématiques. En effet, en dépit des désirs de la HEP, les obligations du monde du travailfont que les évènements ne se déroulent pas toujours dans l’ordre prévu. Pour l’année 2006-2007, mon contrat de travail a été renouvelé, à raison cette fois-ci de 21 périodes hebdomadaires. En parallèle, j’ai débuté la formation pédagogique.

Cela fait donc 2 ans et demi que je travaille dans l’enseignement à raison de deux tiers à trois quarts de poste. Mon expérience dans l’enseignement de l’EPS,ma branche principale du point de vue de ma formation, est beaucoup plus faible.

Raisons du choix

Comme on peut le comprendre dans le paragraphe précédant, le choix de ce métier n’était pas pour moi lié à une véritable vocation. Cependant, ce n’est pas non plus un non-choix effectué à défaut de mieux. Je suis arrivé dans l’enseignement par hasard, mais j’ai décidé d’y rester pour desraisons précises et valables. En voici quelques-unes :

• Il me serait impossible d’avoir un horaire routinier, type 8h-12h et 14h-18h tous les jours. Beaucoup de gens le font avec plus ou moins d’entrain, pour ma part, je sais d’avance que je ne pourrais pas. J’avais donc toujours prédit que je serais indépendant, ce que j’ai commencé à faire en 2003-2004. Ce n’est pas la quantité de travail quim’effraie, c’est le côté immuable de l’horaire. Dans l’enseignement, j’ai trouvé peut-être la seule activité (qui n’est pas indépendante) qui me convienne parfaitement. Les changements de rythme, d’horaires et de classes, de jours en jours, de semaines en semaines (grâce aux nombreuses semaines de vacances qui permettent d’organiser librement son temps de préparation des cours), d’années enannées…

• Après avoir été moniteur de tennis, de snowboard, de fitness, et j’en passe, je me suis rendu compte que ce que j’aime avant tout, c’est transmettre ce que j’ai appris à maîtriser. Lorsque j’ai une certaine maîtrise d’une compétence quelconque, je ne suis pas intéressé par le fait de la sur-développer jusqu’à arriver à un haut niveau d’expertise. Je préfère la partager avec mon entourageet la transmettre à ceux qui n’y sont pas initiés. Transmettre une habileté, une compétence ou un savoir sont des aspects relativement proches et je me retrouve tout à fait dans le rôle de l’enseignant.

• En effectuant mes premiers remplacements, je me suis rendu compte de quelque chose qui était nouveau pour moi (et qui n’a pas changé depuis) : pour la première fois, j’effectuais uneactivité professionnelle sans voir le temps passer, sans attendre avec impatience la fin de ma journée. Si je regardais fréquemment ma montre, c’était pour gérer le temps de la leçon et pas pour constater avec dépit qu’il me restait encore 30 minutes « à tirer ». Bien que novice et confronté à la gestion de multiples tâches en simultané, je prenais du plaisir à travailler. Après 2 ans et demi, cela n’apas changé et je souhaite que cela change le plus tard possible, voire jamais. Dans un monde idéal, je dirais que le jour où cela change, il faut changer de métier !

Il va de soi, comme sous-entendu en fin du paragraphe précédant, que la fatigue et la lassitude causées par le poids des années pourraient, tôt ou tard, non pas changer les raisons de mon choix de métier (car on ne peut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rapport tunisair technics
  • Rapport de stage tunisair technics
  • Rapport de stage tunisair technics
  • Rapport de stage tunisair technics
  • Technics
  • Tunisair
  • Tunisair
  • Tunisair

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !