Tunisie

348 mots 2 pages
nomie tunisienne a longtemps été louée pour sa forte
« compétitivité » qui masquait en fait une croissance inéquitable, laquelle a finalement conduit aux événements du 14 janvier
La Tunisie a longtemps été couverte de louanges par la communauté internationale pour ses performances remarquables :stabilité macro-économique, compétitivité économique et même réalisation de certains objectifs sociaux. Sur le front macro-économique, la situation budgétaire du pays était stable : la dette publique a sensiblement décru au cours de la dernière décennie et se situe autour de 43 pour cent du PIB, à parité avec d'autres économies émergentes comme l'Argentine et la
Turquie. En termes de compétitivité, la Tunisie a obtenu le classement le plus élevé en Afrique, et l'on a pu affirmer qu'elle était globalement encore plus compétitive que certains pays européens comme la République tchèque et l'Espagne. Les indicateurs de « Doing business » pour 2010 ont également classé la Tunisie parmi les dix économies les plus améliorées en termes d'évolution de la réglementation des affaires. Enfin, le pays s'est classé à un rang élevé sur un certain nombre de fronts sociaux tels que le niveau d'instruction des filles – un des meilleurs du
Moyen-Orient – et la large base du système de protection sociale.
Et pourtant, les événements du 14 janvier ont révélé la faiblesse structurelle de ces réalisations : la croissance économique était fondamentalement inéquitable. Les possibilités d'obtenir de bons emplois, d'investir dans des secteurs dynamiques et de mener une carrière étaient réparties de manière inégale. Le chômage était élevé et croissant, en particulier chez les jeunes. Le développement régional était inégal ; et le clientélisme politique, avec des responsables gouvernementaux détenteurs de postes de décision dans les principaux secteurs économiques, était largement ré- pandu. Une croissance inéquitable a finalement conduit à une situation sociale intenable qui a eu

en relation

  • La tunisie
    3412 mots | 14 pages
  • Tunisie
    840 mots | 4 pages
  • Tunisie
    2390 mots | 10 pages
  • Tunisie
    483 mots | 2 pages
  • Tunisie
    594 mots | 3 pages
  • Tunisie
    605 mots | 3 pages
  • Tunisie
    1075 mots | 5 pages
  • Tunisie
    23644 mots | 95 pages
  • La tunisie
    769 mots | 4 pages
  • Tunisie
    291 mots | 2 pages