Tunnel

272 mots 2 pages
Un tunnel est une galerie souterraine livrant passage à une voie de communication (chemin de fer, canal, route, chemin piétonnier). Sont apparentés aux tunnels par leur mode de construction les grands ouvrages hydrauliques souterrains, tels que les aqueducs, collecteurs et émissaires destinés soit à l'amenée, soit à l'évacuation des eaux des grands centres et certaines conduites établies en liaison avec les barrages et usines hydro-électriques.

Entre le moment où la première pelletée enlevée modifie l'équilibre d'une masse de terrain en place et celui où le revêtement achevé offre toute sa résistance, il est nécessaire, tant pour la sécurité des équipes au travail que pour le maintien aux dimensions données de l'excavation, de s'opposer par un dispositif approprié aux poussées plus ou moins intenses qui tendent à la fermeture de la cavité créée. On y parvient ordinairement par des systèmes d'étais reposant sur le sol des galeries, soit par un système d’ancrage par boulonnage ou de cintres provisoires. Après achèvement, le soutènement d’un tunnel est constitué soit de ces ancrages associés ou non à du béton projeté, soit d’anneaux de béton ou métalliques qui constituent ainsi une coque.

Le terme « tunnel » est apparu tardivement1 dans la langue française, emprunté à l'anglais « tunnel » qui dériverait lui-même du français « tonnelle » évoquant la forme du tonneau. Ce mot apparaît après la construction du tunnel sous la Tamise construit par Marc Isambart Brunel. Le mot anglais a été ensuite repris par Marc Seguin au moment de la construction de la ligne de chemin de fer Saint-Étienne-Lyon, de préférence au terme officiel de "souterrain" qui a été conservé par VNF pour les

en relation

  • Tunnel
    1984 mots | 8 pages
  • Le tunnel
    875 mots | 4 pages
  • Etanchéité des tunnels
    8830 mots | 36 pages
  • Tunnel des oudayas
    2024 mots | 9 pages
  • Tunnel de saverne
    1389 mots | 6 pages
  • Tunnel interdit
    439 mots | 2 pages
  • bout de tunnel
    8743 mots | 35 pages
  • Tunnel de toulon
    810 mots | 4 pages
  • Les tunnels tpe
    1023 mots | 5 pages
  • Le tunnel, sabato
    2615 mots | 11 pages