Un acte peut-il être contraire à l’essence de la nature humaine ?

Pages: 4 (903 mots) Publié le: 21 février 2011
Un acte peut-il être contraire à l’essence de la nature humaine ?

Introduction :

Est-il légitime d’affirmer, qu’un comportement volontaire d’une personne peut-être contraire à son essencemême ? Le Mauvais fait-il partie de notre humanité ou est-il alors au contraire indigne de la condition humaine ? Les exemples d’inhumanité dans l’ère Humaine ne manquent pas.
Mais alors, un Homme peut-ilêtre inhumain si l’inhumanité est humaine ? Ou au contraire, est-il légitime d’affirmer que l’acte inhumain est forcément indigne ? Dans ce cas, comment l’Homme peut-il juger de l’inhumanité d’un Homme,peut-il le condamner ?

1. « L’Homme est bon par nature » Rousseau. Un Homme ne peut donc pas être inhumain ?

Est-il légitime de qualifier un acte d’inhumain puisque par définition un acteest humain ?
Définition « acte » : Manifestation, réalisation de la volonté, considérée dans ses conséquences ou dans son but. L’action, faite par un Homme conscient est volontaire et est donccorrélée à la raison ; elle ne relève par conséquent pas du caractère instinctif de l’animal inconscient, au caractère involontaire de la passion.

L’Homme est caractérisé par la raison (le logos) parrapport à l’animal. Un acte inhumain serait donc un acte qui surpasserait cette raison et qui relèverait de la passion, de l’incontrôlable. Cependant, la condition humaine ne serait pas caractérisée par laraison mais également par les désirs humains, par les passions humaines ? L’inhumanité serait donc humaine.

L’Homme est libre. Il est capable du bien comme du mal, donc en d’autres termes le Bienet le Mal sont constitutifs de l’Humanité. Seul l’Homme est capable du Mal, le Mal sadique, qui apporte une satisfaction, en effet on ne peut qualifier de mal, par exemple le moment où l’animal tue saproie puisque cela relève d’un besoin vital, il est passif, il n’agit pas, il réagit.
Dans ce même sens, pour Hobbes, au départ, « l’Homme est un loup pour l’Homme », l’Homme n’agirait donc...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on parler de nature humaine ?
  • Peut-on parler de nature humaine
  • Y-a-t-il une nature humaine
  • Peut-on dire du travail qu'il fait violence à la nature humaine?
  • Peut-on dire du travail qu'il fait violence à la nature humaine?
  • Le droit peut-il être fonder en nature?
  • Le roman peut-il être un moyen d'accès à l'intériorité humaine ?
  • Comment le roman peut il être un moyen d’accès à l’intériorité de l’être humain ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !