un bon poète n'est plus pas utile à l'état qu'un bon joueur de quilles.

Pages: 4 (806 mots) Publié le: 17 mars 2014
Le poète occupe une place spécifique dans la société. C'est un artiste, c'est-à-dire un homme « inutile » : son œuvre n'apporte rien de matériellement nécessaire à la société. Il est donc méprisé parla société bourgeoise pour laquelle la valeur première est le travail – au sens utilitariste du mot. Cependant, il est en même temps un homme nécessaire : son œuvre parle au cœur et aux sens del'homme, elle apporte un enrichissement émotionnel ou spirituel.
C'est cette ambivalence qui explique les différentes fonctions que le poète a pu se voir attribuer, ou revendiquer lui-même :
• Le poèteprend en charge l'Histoire d'un peuple, ou les grands événements qui l'ont marquée, et il les porte par sa voix. Il les fait résonner, les magnifie grâce à l'ornement poétique, et les transmet : lapoésie est alors du registre épique (Ronsard, La Franciade).
• À l'opposé de cette fonction par laquelle le poète s'unit à toute une société, un autre rôle lui fait dire les mouvements les plusintimes du cœur.
Dans ce cas, le poète n'est plus l'interprète d'un groupe : il cherche par son lyrisme à exprimer les sentiments et émotions qui l'étreignent (Ronsard, Sonnets pour Hélène).
Cependant,en étant ainsi profondément personnel, le poète se fait proche de chacun : en effet, le lyrisme de l'auteur renvoie le lecteur à ses propres expériences et sensations.
Les Romantiques ontparticulièrement revendiqué cette facette de la poésie : Lamartine affirme ainsi avoir remplacé « les cordes de la lyre par les fibres mêmes du cœur de l'homme ». Pour ces poètes du xixe siècle, les sentiments(dont la souffrance) sont essentiels, et les règles de l'écriture poétique doivent s'assouplir pour permettre l'expression vraie de ce qui est ressenti.
• Mais si le poète est proche de chacunlorsqu'il exprime ainsi ses émotions, il est en même temps différent des autres : parce qu'il est capable d'écouter les mouvements de son cœur, parce qu'il cherche à traduire ce qu'il éprouve, parce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Soyez bon pour le poete
  • Soyez bon pour le poète
  • Qu'est-ce qu'un bon film
  • Soyez bon pour le poete supervielle
  • Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.
  • Qu4est ce qu'un bon titre
  • Qu’est-ce qu’un bon impôt ?
  • Qu'est-ce qu'un bon roman ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !