Un chasseur de lions o. rolin

266 mots 2 pages
publicités filmiques dans le métro - « le hasard objectif » // dérive psycho géographique dans la vie et revendication de l'image au hasard et la théorie de la dérive cf chris marker – contradiction avec le système et la théorisation de Guy Debord. Ce tableau est nié au fait que Manet est conscient qu'il vit l'intégration du spectaculaire dans son temps = rapport de classes, de sexe, de genres, d'aliénation entre hommes et objets et le rapport entre l'espace et les corps, comment ils s'intègrent dans l'espace cf La société du spectacle de Guy Debord. Spectacle de rue qui est venu à l'intérieur cf « le fort » des halles en tant que spectacle/ les effets de plans construits par des pans cf bar aux folies bergères de Forain – le marbre, le regard et les mains désoeuvrées dans « la prune » de Manet sans profondeur, sans perspective ; tableau d'intérieur traité comme un tableau d'extérieur. « les consolantes » les femmes qui vendent leurs charmes

« Un chasseur de lions » Olivier Rolin ekphrasis & hypotypose // Louis Rolin : invisibilité de personnalités médiatiques qui n'existent que par des images. Tout le monde est googlelisé. Fiction biographique qui va s'appuyer sur des éléments de la biographie pour créer une narration. Récit de soi construit comme un personnage de fiction = autofiction. Forme d'ironie ou d'humour discret en suspension. Celui ci qui pose devant l'animal qu'il a abattu est un trophée de chasse cf Pétruiset

Le genre de la peinture mondaine, pétruiset est un personnage très connu qui a fait sa réputation sous le deuxième empire. =/= figure de Manet, c'est un personnage de fiction qui distrait Manet.
La figure héroicomique, pathétique et

en relation

  • Groupement de texte bac français
    11662 mots | 47 pages
  • je suis juan de peraja
    48109 mots | 193 pages
  • Voltaire - tome xxi - oeuvres completes
    242631 mots | 971 pages
  • Livre du professeur 2nd terre littéraires
    176047 mots | 705 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages
  • la litterature française pour les nuls
    246771 mots | 988 pages
  • La mauritanie
    159721 mots | 639 pages