Un coeur simple

Pages: 11 (2579 mots) Publié le: 8 octobre 2012
Objet d’étude : Parcours de personnage


SEQUENCE N°1 :

« Un cœur simple »
de Gustave FLAUBERT

Cette séquence est la première de l’objet d’étude « Parcours de personnage ». Elle sera suivie, dans l’année de seconde, d’une ou deux autres séquences pour répondre aux impératifs de l’ensemble de l’objet d’étude.


Problématique de l’objet d’étude : Les héros littéraires d’hier sont-ilsles héros d’aujourd’hui ?





Séance de lancement : analyse des 1ères de couverture + affiche du film

A L’aide des informations obtenues, à quelle histoire vous attendez-vous ? Pourquoi ?


[pic] [pic]

Doc.1 Doc.2





[pic] [pic]

Doc.4Doc.3


Séance 1 : Le portrait de l’héroïne

Lecture en classe du chapitre 1 de Un Cœur simple, de G.Flaubert (in « Trois contes », Folioplus classiques)


Questionnement autour de :

A – Le cadre du récit

B – Les descriptions

C – l’introduction progressive du personnage principal

D- Les intentions de Flaubert : Que veut nousmontrer Flaubert à travers la description de Félicité ?

(fiche ressources « le lexique du portrait » + exercices à faire à la maison)




Séance 2 : selon vous, en quoi Félicité est-elle une héroïne ?

Phase orale d’échanges autour des représentations des élèves sur le héros littéraire, suivie d’une écriture personnelle rapide sur l’archétype du héros.

(Prévoir des textescomplémentaires sur la notion de héros qui ne soient pas forcément liés à l’œuvre étudiée)


Séance 3: Le passé du personnage.

Comment peut-on qualifier le destin de Félicité ?

Lecture préparatoire, à la maison, du chapitre 2 de Un Cœur simple.

En classe, étude de l’extrait qui commence au début du chapitre 2 et se termine P. 15 à « Soit, je vous accepte ! »


Questionnement autour de :

A –Une histoire d’amour ratée

B – L’ébauche d’une vie nouvelle

C – Un point d’étude de la langue sur la caractérisation et les expansions du nom

Mise en relation : étude de la nouvelle « Regret » de Maupassant.

Quelle relation établissez-vous entre l’histoire de M. Saval et celle de Félicité ? Justifiez votre réponse.
REGRET



    M. Saval, qu'on appelle dans Mantes " le pèreSaval ", vient de se lever. Il pleut. C'est un triste jour d'automne; les feuilles tombent. Elles tombent lentement dans la pluie, comme une autre pluie plus épaisse et plus lente. M. Saval n'est pas gai. Il va de sa cheminée à sa fenêtre et de sa fenêtre à sa cheminée. La vie a des jours sombres. Elle n'aura plus que des jours sombres pour lui maintenant, car il a soixante-deux ans ! Il est seul,vieux garçon, sans personne autour de lui. Comme c'est triste de mourir ainsi, tout seul, sans une affection dévouée !
    Il songe à son existence si nue, si vide. Il se rappelle, dans l'ancien passé, dans le passé de son enfance, la maison, la maison avec les parents ; puis le collège, les sorties, le temps de son droit à Paris. Puis la maladie du père, sa mort. Il est revenu habiter avec samère. Ils ont vécu tous les deux, le jeune homme et la vieille femme, paisiblement, sans rien désirer de plus. Elle est morte aussi. Que c'est triste, la vie !
    Il est resté seul. Et maintenant il mourra bientôt à son tour. Il disparaîtra, lui, et ce sera fini. Il n'y aura plus de M. Paul Saval sur la terre. Quelle affreuse chose! D'autres gens vivront, s'aimeront, riront. Oui, on s'amusera et iln'existera plus, lui ! Est-ce étrange qu'on puisse rire, s'amuser, être joyeux sous cette éternelle certitude de la mort. Si elle était seulement probable, cette mort, on pourrait encore espérer ; mais non, elle est inévitable, aussi inévitable que la nuit après le jour.
    Si encore sa vie avait été remplie ! S'il avait fait quelque chose; s'il avait eu des aventures, de grands plaisirs,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • un coeur simple
  • Coeur Simple
  • Un coeur simple
  • Coeur simple
  • UN COEUR SIMPLE
  • Un coeur simple
  • Un coeur simple
  • Un coeur simple

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !