Un exemple de commentaire composé: demain dès l’aube, victor hugo

Pages: 5 (1041 mots) Publié le: 11 mars 2013
INTRODUCTION
Dans le recueil les Contemplations, la mort de Léopoldine inspire à Hugo des souvenirs heureux et parfois douloureux. Juste avant le quatrième anniversaire de ce terrible accident, Hugo compose ces trois strophes harmonieuses et touchantes. Avec beaucoup d'émotion et d'imagination, il décrit le cheminement qui le conduira auprès de son enfant bien-aimée. Mais, avec la magie desimages, des rythmes et le charme du langage poétique, ce voyage vers le souvenir et vers la mort devient un poème d'amour et de célébration. Léopoldine est morte, mais elle revit éternellement grâce aux fleurs apportées et au poème. Dans une première partie, nous parlerons du thème du voyage, puis des sentiments provoqués par le trajet dans une deuxième partie et enfin, dans une troisième partie, nousmontrerons le pouvoir de la poésie grâce à ce poème.
I. LE VOYAGE
La structure du poème souligne une progression dans le temps et en même temps une progression dans l'espace, et un itinéraire mené avec détermination.
a. La progression dans le temps : Le poème débute par une insistante sur le moment du départ. Dans tout le vers 1, il y a trois notations de temps, « demain2, puis « des l’aube» et « a l’heure ou », qui semblent copier le rythme de la marche : 2/2/8. Le voyage se termine au crépuscule comme le souligne la métaphore du vers 9 : " l'or du soir qui tombe ". Le voyage occupe donc une journée entière de marche rythmée, sans interruption, à travers un paysage aux aspects variés.
b. La progression dans l'espace : L’avancée dans l’espace est exprimée par une série d’indicationsde lieu soulignant le passage, et la succession des paysages différents : " j'irai par ", puis une énumération des éléments de la nature " par la forêt " et enfin " par la montagne ". On peut noter le caractère vague, sauvage et difficile de l'itinéraire suivi. Dans la strophe 3, il y a un changement de paysage : il devient maritime et fluvial, ce qui est suggéré par " les voiles ", et le nompropre " Harfleur ". Le mot " tombe " marque l’arrivée comme un choc inétendu. Cette avancée géographique souligne indirectement la progression temporelle et symbolise l’universalité de la mort de Léopoldine.
c. L'itinéraire suivi avec détermination : La route est exprimée par l'emploi de verbes de mouvement : " je partirai ", " j'irai ", " je marcherai ", " j'arriverai ". Leur ordre marque ledépart et l'arrivée, et surtout une certaine façon de se déplacer : sans arrêt et avec une détermination sans limite qui est soulignée par l'emploi du futur. La place de ces verbes et notamment le " j'irai " placé en début d’hémistiche du vers 3 souligne la détermination du marcheur. Cette détermination prouve que ce voyage est surtout un itinéraire sentimental.

II. L'ITINÉRAIRE SENTIMENTALL'insistance à vouloir partir semble venir du chagrin d'une séparation. Le marche semble indifférent à tout sauf a la pensée de la bien-aimée.
a. Une relation affective profonde : La relation apparaît dans l'interpellation qui termine le premier hémistiche du vers 2 (" vois-tu ")et dans le rapprochement du " je " avec un " tu " (" je sais que tu m'attends "). Le premier quatrain, avec l'alternance entre" je " et " tu, souligne une certitude : est-ce un "rendez-vous" ? Une situation douloureuse ? Le rythme très régulier du vers 4 (3/3/3/3) sans aucune coupe, donne à cette fin de strophe le son d'une obsession.
b. L'indifférence au contexte du voyage : Le marcheur ne donne pas de détails concernant le décor, comme si ses préoccupations personnelles étaient plus importantes. L'environnement, lanature du paysage sont imprécis (" la forêt ", " la montagne ") et montre que le marcheur ne regarde même pas autour de lui : il est dans ses pensées " sans rien voir " et " sans entendre ". Le refus des perceptions visuelles se retrouve aux vers 9 et 10 : tout intérêt éventuel pour le paysage est catégoriquement nié. De même, la confusion entre le jour et la nuit, qui s'exprime au vers 7 montre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire demain dès l'aube
  • Commentaire de demain dès l'aube de victor hugo
  • Commentaire "demain dès l'aube..."
  • "Demain, dès l'aube" de victor hugo : commentaire
  • Commentaire de texte : Les Contemplations, « Demain, dès l'aube... » Victor Hugo.
  • Demain dès l'aube de victor hugo
  • Commentaire de texte sur "demain dès l'aube" de victor hugo
  • Commentaire de texte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !