Un pays où l’on n’entend plus la rumeur d’aucun conflit est mûr pour la servitude »

Pages: 4 (798 mots) Publié le: 17 novembre 2009
Dissertation : « Un pays où l’on n’entend plus la rumeur d’aucun conflit est mûr pour la servitude » Montesquieu

Depuis des millénaires les hommes se battent pour une raison, bonne ou mauvaise.Les guerres puniques, les conquêtes d’Alexandre le Grand, celles des romains, les croisades, la Révolution française, les deux guerres mondiales ou encore les guerres civiles qui ont déchirés etdéchirent toujours de nombreux pays sont autant d’exemple de la capacité de l’homme à se battre, à se révolter. Ce combat est-il vital pour l’homme ? Montesquieu a dit « Un pays où l’on n’entend plus larumeur d’aucun conflit est mûr pour la servitude. » Pour réfléchir sur cette citation ma réflexion s’organise sur deux axes, suivis d’une conclusion bien entendu. Tout d’abord il convient de déterminerce qu’est un conflit, ensuite pourquoi « la rumeur d’un conflit » et pas tout simplement un conflit.
Un conflit n’est pas toujours une guerre, la guerre n’est qu’une conséquence du conflit. Il y ades conflits idéologiques comme au temps de Montesquieu. En effet, il faut savoir que Montesquieu était un des philosophes des Lumières et celles-ci étaient opposées au régime en place au XVIIème etXVIIIème siècle. La monarchie de droit divin ne laissait aucune liberté au peuple français et c’est grâce à l’intervention des Lumières que les gens se sont rendus compte, non seulement de leurcondition (qui les situaient presqu’au rang de serf) mais aussi de l’injustice de celle-ci. À partir de là ils ont essayé de parlementer avec le roi mais devant l’échec des négociations ils se sont révoltéset ont instaurés un autre régime à la suite de la Révolution française. La guerre que menaient les philosophes n’étaient pas armée, ils se battaient avec des mots en essayant d’éveiller le peuple, peuinstruit en ce temps.

Mais pourquoi Montesquieu a-t-il dit une rumeur de conflit ? Un conflit n’est pas bénéfique pour un pays mais il faut des oppositions pour vivre en démocratie. S’il n’y a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le futur du travail : toujours plus de servitude
  • Les 30 pays les plus peuplés
  • Faut-il désirer plus que ce que l'on nous offre
  • est-on d'autant plus libre que l'on est conscient ?
  • Est on d'autant plus libre que l'on est cultivé
  • L'argent que l'on possède est l'instrument de la liberté, et celui que l'on pourchasse est celui de la servitude.
  • L’évolution des conflits du travail dans les pays développés.
  • Les sociétés militaires privées dans les pays en conflits

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !