un piège sans fin

1741 mots 7 pages
Année : 2014-2015
REPUBLIQUE DU BENIN
******
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNINIQUE ET PROFESSIONNELLE
************
Département de l’Atlantique
******
Collège d’Enseignement Général d’Akassato

Exposé de français

Groupe : S2 Classe : 1èrD2
Membres du groupe :
AGOSSOU H. Régis F.
ADANLE Sole th
Sous la supervision de :
Mr Cosme HINDEME

INTRODUCTION

I. ETUDE SUR L’ŒUVRE
Situation de l’ouvrage dans la littérature négro- africaine d’expression français
La vie de l’auteur

II. GENERALITE
Définition du mot « piège »

III. ETUDE DES PIEGES DANS L’OEUVRE
La ruse du devin Adanfô
La fausse accusation de Anatou à Ahouna
Le complot du vieux Fanikata et Ahouna contre Anatou
Le plan des fils de Kinhou pour assassiner Ahouna en guise de vengeance

IV. IMPRESSION PERSONNELLES
Quelques notes sur le personnage principal
Point de vue personnel sur l’œuvre

CONCLUSIONINTRODUCTION

L'image de l'Afrique noire émerge dans la conscience à partir du 1750 grâce aux témoignages de nombreux écrivains philosophes et voyageurs. Parmi ces derniers, nous avons Olympe BHÊLY-QHENUM. C’est un écrivain béninois qui a écrit plusieurs œuvres. Aux nombres de celles-ci, nous avons « Un piège sans fin ». A travers ce roman l’auteur présente tout une suite de piège. Pour cela faisons une étude des pièges dont fait allusion le roman après avoir définir le mot « piège »dans sa généralité.
I. ETUDE SUR L’ŒUVRE
Situation de l’ouvrage dans la littérature négro-africaine d’expression française

Le roman commence assez tôt en Afrique avec la publication en 1921 de BATOUALA de René MARAN qui décrit les effets de la colonisation en Afrique Centrale. Dans les années trente, ce qui apparaît, c'est la revendication pour la citoyenneté avec notamment les romans d'Ousmane SOCE. Entre 1946 et 1960, on a une explosion du nombre des ouvrages publiés et un des thèmes dominant est le dévoilement de la réalité coloniale. La réédition revue de UN

en relation

  • Un piege sans fin
    1583 mots | 7 pages
  • Un piege sans fin
    1262 mots | 6 pages
  • Un piège sans fin
    2508 mots | 11 pages
  • Un piège sans fin
    434 mots | 2 pages
  • Un piège sans fin
    522 mots | 3 pages
  • Un piege sans fin
    627 mots | 3 pages
  • Un piege sans fin
    600 mots | 3 pages
  • Un piège sans fin
    16621 mots | 67 pages
  • Un piège sans fin
    944 mots | 4 pages
  • Piege Sans Fin
    375 mots | 2 pages