Un playdoyer contre l'esclavage et le viol

589 mots 3 pages
Mesdames et Messieurs les jurés.
Qui accusons-nous aujourd’hui ? Des hommes qui ont maltraité et violer une jeune femme sans défense ! Comment peut-on accepter que ces hommes, qui ont eu cette femme sous leur toit pendant des années, aient pu la réduire en esclavage, l’exploiter aussi facilement sans qu’elle ne puisse les trainer devant nos tribunaux ! Et pourquoi ? Pour des violences physiques et un véritable régime de terreur !
Mesdames et messieurs les Jurés vous n’êtes pas sans savoir que la question de la maltraitance et de la traite de l’esclavage n’est pas sujette à plaisanterie ! Et pourtant ces hommes vils et manipulateurs n’ont pas l’air de l’avoir compris et le pratique fréquemment sans réfléchir aux conséquences !
Oui, vous avez le droit d’être interloqués, choqués voire horrifiés chers Jurés.
Cette jeune femme à subit des maltraitances, des viols et de l’esclavage depuis toute petite. Elle partit de son pays et se sépara de sa famille pour aller travailler au Nigeria ou elle se fit maltraiter par la famille qui l’hébergeait. Elle n’avait ni à manger, ni de quoi se vêtir correctement. Elle se faisait surveiller en permanence et dormait sur le sol de la chambre des enfants, qui eux aussi pouvait la battre et la maltraiter ! Elle n’eut jamais d’argent ou le moindre cadeau a noël alors que ce n’était qu’une enfant ! Elle n’avait jamais le droit de se plaindre.
Elle revint au Benin sept ans plus tard (donc à quatorze ans), puis repartit pour la France. Elle fut emmenée par Madame « O » chez son cousin qui venait d’avoir un enfant et qui avait besoin d’aide. Elle reçue par mois une somme d’argent mais fut quand même violée et maltraiter par le père de famille. Elle essaya tant bien que mal d’avertir sa femme, qui elle ne la croyait pas ! Elle fut mise enceinte par cet homme sans morale alors qu’elle n’était encore qu’une enfant ! Mais attendez, ne vous affolez pas si vite mesdames et messieurs le jurés ; ce n’est qu’un début ! Car après l’avoir violée !

en relation