Un théâtre total: les didascalies chez beckett

733 mots 3 pages
Un théâtre total: les didascalies chez Beckett
Il y'a des didascalies dans toutes pièces théâtrale. Théâtre c'est la scène, lieu originel de la scène. théâtre n'est pas que du texte. Beckett rempli ses pièces de didascalies: 1 tiers. Beckett esttrès éxigeant et minitieux. Il est passé du roman au théâtre. Les didascalies sont l'accomplissement au théâtre d'une forme d'écriture romanesque. Chez Beckett le théâtre est total: la mise en scène fait parti de l'écriture du théâtre, il veut tout controler, tout organiser, tout règler pour créer un univers. Beckett va jusqua la disparition de la parole du théâtre. A quoi sevent les didascalies? 1-A définir le décors Les 3 premières pages sont remplis d'immenses didascalies. La pièce commence par le silence et l'immobilité et finit par le silence et l'immobilité. Le spectateur commence par découvrir la scène (le décors). La scène est vide (3 murs) et fermée, sombre = côté sinistre. Le coup de géni de Beckett c'est de faire commencer la pièce par Clov qui fait un numéro commique d'arpentage. Dans le déplacement de Clov c'est la répétition mécanique qui domine. Les didascalies révellent aussi décors de la scène: fenetres, poubelles, escabeau... Clov est une sorte de personnage burlesque. La pièce s'ouvre par une étrange cérémonie. La parole ne commencer qu'après les gestes et le corps. La première phrase comporte 7 fois le mot "fini" 2-Réguler le temps Les didascalies sont récurrentes "un temps" = interrompt le texte, marque une suspension (p.107 Hamm monologue). Si le temps est l'objet même du théâtre de Beckett, la didascalie "un temps" est importante, elle régule le flux temporel et introduit une des continuités nécessaire en montrant comment le temps déconstruit le personnage. La suspension du temps qui

en relation

  • En attendant godot
    2212 mots | 9 pages
  • Theatre de l'bsurde
    1833 mots | 8 pages
  • Théâtre
    1697 mots | 7 pages
  • Theatre de l'absurde
    1113 mots | 5 pages
  • Bac blanc français corrigé note : 12/20
    1704 mots | 7 pages
  • Nouveau théâtre
    681 mots | 3 pages
  • En attendant godot incipit
    638 mots | 3 pages
  • analyse Fin de partie Beckett p.500 livre Term
    2567 mots | 11 pages
  • Théâtre
    1081 mots | 5 pages
  • Dissertations
    683 mots | 3 pages