Une analyse sur "les misérables"

759 mots 4 pages
L'histoire a lieu entre la fin des années 1700 et le début des années 1800. La période après la Révolution Française de 1789 constitue l'arrière-plan du roman, avec la tension entre l'Etat et les républicains évidente partout. Nous suivons les aventures et les douleurs du protagoniste Jean Valjean partout la France, des villes comme Digne, Montreuil-sur-mer, Montfermeil et Paris inclus.

Un narrateur omniscient commence à raconter comment le forçat Jean Valjean est libéré du bagne après avoir purgé dix-neuf ans pour avoir volé un pain. Puis, nous nous rencontrons Monseigneur Myriel, l’évêque de Digne, et nous lisons comment il pardonne Valjean après qu’il a volé son argenterie en échange de sa promesse de devenir un honnête homme. Nous voyons la transformations de Jean Valjea. C'est un principe accepté par les écrivains du mouvement romantique qu'un homme, s'il le veut, peut changer pour le mieux. Jean Valjean est un symbole de ce principe. Egalement, le fait qu'un représentant de l'autorité religieuse lui permet de faire ce changement est un exemple de la façon dont la religion est aimablement représentée par les écrivains dans cette époque littéraire.

Le personnage de Fantine aide Hugo a transmettre un commentaire social sur la situation injuste et le cruel traitement publique des femmes dans la société française. Elle est trahi par tout le monde a qui elle a confiance: le père de son enfant l’abandonne; les Thénardiers prennent Cosette et utilisent l'enfant pour extorquer plus d'argent de Fantine, et les collègues de Fantine la mettent a la porte pour l’indécence. Elle souffre pour tous les actes répréhensibles que les autres ont fait. Ce n'est qu'en dernier recours qu’elle se tourne vers la prostitution et c'est juste pour le bien de son enfant. L’histoire de Fantine montre que la pauvreté n'égale pas nécessairement la malhonnêteté. L’enfant illégitime de Fantine, Cosette, est un exemple de l'endurance éternelle de la bonté et de la charité. Elle endure

en relation

  • A Jury Francais Portefeuille Llitteraire
    3909 mots | 16 pages
  • Les misérable
    815 mots | 4 pages
  • Micromégas
    654 mots | 3 pages
  • planning du matin
    325 mots | 2 pages
  • Le Re Sume Des Mise Rables ALaLettre
    6320 mots | 26 pages
  • livre
    4717 mots | 19 pages
  • Français
    341 mots | 2 pages
  • Les miserables
    783 mots | 4 pages
  • Les misérables
    2493 mots | 10 pages
  • Sujet d'invention
    537 mots | 3 pages
  • Les misérables (fantine), commentaire composé
    1294 mots | 6 pages
  • Les misérables
    517 mots | 3 pages
  • Guillaumea
    1528 mots | 7 pages
  • petit résumé les misérables
    733 mots | 3 pages
  • Résumé "les misérables" de victor hugo
    1209 mots | 5 pages