Une charogne

Pages: 5 (1104 mots) Publié le: 22 février 2011
Où était donc passé Max ?
Où était donc passé Max ? Le bâton lancé était passé par-dessus la haie, le labrador s’était élancé et avait lui aussi disparu derrière le mur végétal en se glissant dessous. Mais il n’était pas revenu. L’angoisse gagna Jean. Peut-être que son chien s’était perdu … le parc était si grand ! Il décida de faire un grand détours pour contourner la haie.Il fut soulagé quand il vit Rex tendant le bâton à un lecteur assis sur un banc. Comme il avait été stupide d’avoir été aussi anxieux ! Le labrador s’était tout simplement trouvé un nouveau compagnon de jeu. Il s’approcha de l’homme pour s’excuser d’avoir troublé sa lecture :
- Je suis désolé, monsieur …
Le lecteur leva les yeux de son livre. La voix de Jean s’arrêta brusquement. Ces cheveuxblancs, cette moustache, ces petits yeux gris … Monsieur Chauvé, son professeur de français de cinquième ! Cet homme ne jurait que par les livres, ses lectures, alors que l’adolescent détestait lire ! Quel soulagement quand, à la fin de l’année, il était parti à la retraite ! Il y avait des milliers de personnes dans cette ville et il avait fallu que Max aille le voir, lui, son bourreau !
- Bonjour,Jean ! lança-t-il sur un ton amical.
- Bonjour, monsieur, marmonna l’adolescent.
- Tu te souviens de moi n’est-ce-pas ?
Bien sûr qu’il se souvenait de lui, comment aurait-il pu oublier les poèmes sur Victor Hugo, les textes de Emile Zola, les de Guy de Maupassant ? Il faisait dans chacun de ses cours une quantité débordante de mots. Il préférait de loin les jeux vidéo. Il passait ses journéesdevant son écran d’ordinateur, il bâclait ses devoirs pour se précipiter sur sa machine adorée, pour jouer. Mais il fut tiré de ses réflexions par une question :
- Que fais-tu ici ?
- Et bien, je promène mon chien …
- Non, je veux dire ici, à Pau, rectifia-t-il, je ne crois pas me souvenir que tu habites ici.
- Et bien je suis actuellement en classe de seconde au lycée de Montardon, réponditJean.
Jean fut étonné par tant d’attention et de sympathie.
- Et, vers quelle section comptes-tu partir l’année prochaine ? demanda le professeur à la retraite.
- Je ne sais pas trop.
En fait, l’adolescent préférait ne pas trop penser à son orientation. Ses résultats avaient été très faibles au premier trimestre et cela ne faisait qu’empirer au second.
- Je te conseille de partir en Littéraire,les livres sont tellement merveilleux !
Jean vit tout de suite qu’il commençait un nouveau discours enflammé sur les bienfaits de la littérature. Mais cette fois il ne pourrait pas y échapper, il était seul face à son interlocuteur et dut se résoudre à l’écouter.
- Tiens, par exemple, ce livre, dit-il en désignant le livre qu’il lisait jusqu’à ce que Jean arrive, je trouve fabuleux qu’un auteurmort depuis des lustres comme Victor Hugo puisse nous raconter des histoires passionnantes au travers de cet ouvrage !
Malgré le soudain emportement de monsieur Chauvé, l’adolescent restait dubitatif. L’orateur vit que son auditoire n’était pas convaincu, aussi il tenta autre chose :
- Tiens, prends-le.
Jean ne fut pas sûr d’avoir bien compris.
- Emporte-le et lis-le, ajouta l’ancienprofesseur.
L’adolescent ne sut que faire.
- Je te le prête !
- Merci, marmonna-t-il en se saisissant du livre d’une main hésitante.
- Tu verras par toi-même, lui dit monsieur Chauvé avant d’anticiper la question qui se dessinait sur les lèvres de Jean. Je suis là, assis à ce banc, tous les mercredi après-midis. Tu n’as qu’à me le rendre quand tu auras fini.
- Merci, répéta Jean.
- Mais il se faittard ! s’exclama monsieur Chauvé. Il faut que je rentre chez moi. Au revoir et bonne lecture !
- Au revoir, bafouilla l’adolescent.
Il resta un moment figé à cet endroit, le moment de réaliser ce qui venait de se passer. Il regarda le livre qu’il tenait dans la main droite. « Les Misérables, Victor Hugo ». Puis il rentra chez lui, Rex à ses côtés, en pensant qu’il faudrait qu’il revienne dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Charogne
  • Charogne
  • Une charogne
  • La charogne
  • Une charogne
  • Une charogne
  • Une charogne
  • La charogne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !