Une dialectique sarrautienne

Pages: 6 (1470 mots) Publié le: 2 mars 2012
Esquivant la catégorisation, L’Usage de la parole de Nathalie Sarraute combine le genre dramatique, le roman, le poème en prose et l’essai. Quoique hétéroclites, ces genres littéraires ainsi regroupés participent tous au même projet d’écriture : l’étude de la parole en situation. Ce faisant, cet ouvrage sarrautien a comme objectif de revivifier les qualités sémantiques de la langue, qui ont étéaplaties et usées par la doxa, tout en dévoilant les « tropismes », les impressions qui accompagnent les propos en situation.
Dans son étude, Le Dit et le non-dit dans L’Usage de la parole de Nathalie Sarraute, Sarah Charieyras propose que l’originalité des dix petits textes que recueille cet ouvrage repose sur deux plans thématiques : le dit et le non-dit. Cette hypothèse entraîne plusieursquestions chez elle. Quelle est la source du non-dit ? Sarraute choisit-elle délibérément de ne pas tout dire ? Est-ce que le non-dit reflète le caractère indicible des tropismes, le moteur d’écriture sarrautien ?
L’opposition du dit et du non-dit a toujours été à la base du projet d’écriture sarrautien. Comme l’affirme Sarraute, les tropismes sont « des mouvements indéfinissables (…) qu’il estpossible de définir »1. Si cette approche paradoxale marquait les débuts de la carrière de Sarraute, comment peut-elle rester originale en 1980, au sein de L’Usage de la parole, après la publication de la majeure partie de l’œuvre sarrautienne ? Le titre de l’ouvrage en question nous offre une réponse : c’est dans l’usage de la parole, c’est-à-dire sur la forme, plutôt que sur le fond, que s’attardeSarraute et, par extension, Charieyras. Cela dit, l’étude de Charieyras examine les traces textuelles du dit et du non-dit dans le but de « prouver la présence des instances énonciatives du livre, tout d’abord, en en étudiant le nombre, l’identité et la nature ; évaluer la part négative du dit — le non-dit — en précisant les formes qu’elle revêt et ‘les figures’ qui y sont en proie ; enfin, préciserle caractère inséparable du dit et du non-dit en mettant au jour une poétique qui hésite entre ‘bouclage’ et énergie dynamique » (p. 6).
Le dit
La première partie de l’étude se penche sur les participants à la poétique du « dit ». Charieyras identifie les manifestations textuelles des « voix » dans cet ouvrage sarrautien qu’elle dit polyphonique. Par exemple, le narrateur s’insère dans le textegrâce aux pronoms à la première personne, aux modalisateurs, aux déictiques spatiaux, aux références au monde culturel auquel il appartient, à l’intertertualité et à l’intratextualité parmi d’autres marques de subjectivité. L’allocutaire, destinataire des propos du narrateur, est présent dans le texte grâce aux pronoms embrayeurs à la deuxième personne du pluriel et à l’utilisation de l’impératif.Charieyras note avec raison que le « vous » allocutaire est multiple. De surcroît, elle ajoute que la multiplicité des destinataires engendre un texte qui n’est jamais établi d’avance, un texte qui se métamorphose à chaque lecture.
Charieyras étudie aussi les personnages de L’Usage de la parole ainsi que la nature de leurs échanges. D’après elle, ces personnages sarrautiens représentent « leshommes dans leurs rapports communicationnels les uns aux autres et sont donc le reflet du lecteur et de son ‘usage de la parole’ » (p. 20). Elle révèle que cet usage de la parole se définit parfois en termes d’attitude locutoire ; Sarraute donne des précisions sur le ton, l’intonation, la voix et la prononciation des propos de ses personnages lors de leurs échanges dialoguaux.
Quoique Charieyrasdiscute brièvement de la multitude des personnages qui apparaissent au sein du texte, elle s’intéresse plus particulièrement aux échanges entre le narrateur-auteur et le destinataire-lecteur. Elle note que ces dialogues, empruntant parfois un ton didactique, cherchent moins à enseigner qu’à faire découvrir au destinataire-lecteur les principes de l’exploration tropismique, tout en exploitant les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dialectique
  • plan dialectique
  • Plan dialèctique
  • Plan dialectique
  • Dialectique de la nature
  • la dialectique-heraclite
  • APORIE ET DIALECTIQUE
  • La dialectique hegel

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !