Une diffusion sportive soumise à des inégalités

Pages: 5 (1079 mots) Publié le: 28 février 2013
Questions sur le corpus :

Tout d’abord, il faut souligner le fait que ces trois textes soient apparentés à des scènes de meurtres. En effet, nous pouvons remarquer que dans ces trois extraits, l’attention du narrateur est monopolisée par trois personnages particuliers ; des meurtriers.
Dans le roman d’André Malraux, La Condition Humaine, Tchen, un communiste révolutionnaire, doit tuer untrafiquant d’armes pour s’emparer de sa cargaison, afin de préparer avec son groupe, une insurrection contre le gouvernement. Meursault lui, dans cet extrait de l’Etranger, d’Albert Camus, retrouve involontairement, en se promenant sur la plage, l’arabe qui a blessé Raymond (le voisin de Meursault) au cours d’une bagarre. Il a alors dans sa poche le révolver de Raymond qu’il avait désarmé parprotection durant la dite rixe. Enfin dans le texte de Ray Bradbury, Fahrenheit 451, Guy Montag, un pompier chargé de brûler tous les livres qu’il peut rester dans un monde où la lecture n’a plus sa place, se rebelle soudainement contre son supérieur Beatty, qui lui, vient juste de brûler sa maison.
Si ces trois auteurs mettent en commun une seule et unique personnalité dans leurs personnagesprincipaux, en l’occurrence, un meurtrier, ils utilisent tout de même une description différente de leurs sujets.
Dans une première partie, nous analyserons donc les différentes facettes de ces meurtriers, puis dans une seconde partie, nous verrons comment croît la tension dramatique dans les trois extraits de notre corpus et qu’est-ce-qui est à l’origine de ce suspense ?

Pour commencer, André Malrauxnous fait le portrait d’un individu qui n’éprouve aucune forme de pitié à tuer, comme il nous le montre ligne 4 : « Pris ou non, exécuté ou non, peu importait », commettre un tel crime pour Tchen, paraît banal : « Le tuer n’était rien ». D’ailleurs l’auteur nous laisse supposer que celui-ci a déjà été confronté à ce genre de situation en disant « qu’il savait combien il est difficile de frapper dehaut en bas ». Tchen est donc présenté ici comme un personnage expert en la matière, qui agit sans aucun scrupule. En effet, le révolutionnaire poignarde sa victime durant son sommeil, ce qui fait de lui quelqu’un de sournois, de perfide et de lâche.
Albert Camus lui, nous décrit son personnage comme quelqu’un de désemparé qui ne sait plus ce qu’il fait : « Je savais que c’était stupide, que jene me débarrasserais pas du soleil en me déplaçant d’un pas ? Mais j’ai fait un pas..... ». En effet lorsque Meursault revient sur la plage, il ne pense pas revoir l’arabe qui de plus, le menace avec un couteau. Il ne pense pas non plus que ce jour là serait gravé à jamais dans sa mémoire. Ce jour étant celui où il tuerait par simple vengeance, son agresseur. L’auteur nous montre dans cet extraitque le meurtrier est pris de folie au moment du passage à l’acte, que Meursault est confronté à un enchainement de circonstances le mettant très mal à l’aise ; « La brûlure du soleil gagnait mes joues... », « C’était le même soleil que le jour où j’avais enterré maman.... », « A cause de cette brûlure que je ne pouvais plus supporter.... ». Il souligne le fait que Meursault soit à bout en disant ;« J’ai compris que j’avais détruit l’équilibre du jour, le silence exceptionnel d’une plage où j’avais été heureux. »
Enfin dans l’extrait du roman Fahrenheit 451, l’auteur nous fait la description de Guy Montag, un homme rempli de colère vis-à-vis de son supérieur Beatty, qui vient juste de brûler sa maison. On ressent donc une certaine haine qui se libère du corps de Montag lorsque Beatty leprovoque verbalement après lui avoir asséné un coup sur le crâne ;  « Mais quant tu t’es mis à jouer les petits malins un peu plus tard, je me suis interrogé. On va remonter à la source et coincer ton petit copain », une haine qui ne cesse de s’amplifier sous les insultes du supérieur ; «Pauvre snobinard d’opérette », « Littérateur d’occasion ». C’est seulement une fois le crime commis que le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Femmes soyez soumises a vos maris
  • Femmes, soyez soumises à vos maris
  • Femme soyez soumise a vos maris
  • Femmes soyez soumises à vos maris
  • Femmes soyez soumises à vos maris
  • Femmes soyez soumises a vos maris
  • Femmes soyez soumises a vos maris
  • Animation sportive à nantes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !