Une ou des europe(s) ?

Pages: 15 (3573 mots) Publié le: 30 janvier 2011
Introduction ::::::::
L’Europe est considérée comme un continent ou une partie de l’Eurasie (péninsule occidentale), voire de l’Eurafrasie, selon le point de vue. Elle est parfois qualifiée de « Vieux Continent » (ou d’« Ancien Monde »), par opposition au « Nouveau Monde » (Amériques). Ses terres sont peuplées 733 millions d’habitants et sont d’une superficie totale de 10,4 millions de km2 cequi représente 7% des terres immergées de la planète. Les peuples européens se batèrent entre eux pendant des siècles, on peut citer la France et l’Angleterre, ainsi que les prises de parties des différent pays pendant la seconde guerre mondiale. Mais aujourd’hui, l’Europe semble pacifiée, les conflits y sont rares et le désir d’unité économique pour tirer le continent vers le haut sont trèsprésent, notamment grâce à l’UE.
Cela entraîne à se poser cette question : Dans une Europe qui n’a jamais été politiquement et economiquement unie, peut on parler d’unité totale ou de disparité territoriales et culturelles encore fortement marquées ?
Nous tenterons de répondre à cette questions en nous attardant sur les grandes civilastions européennes et leur heritage linguistique et religieux; lesdifférentes disparités territoriales existant sur le continent; puis, sur l’Union européenne

Pour commencer, l’Europe possède une diversité linguistique exceptionelle. En effet, les États-Unis avec leur territoire à peine plus petit que celui de l’Europe n’ont qu’une seule langue officielle (l’anglais) contre 35 en Europe et 226 dialectes ou langues non officielles. La plupart des langues parléesen Europe proviennent de la branches des langues indo-européennes notamment : les langues romanes (Français, espagnol...), les langues germaniques (anglais, allemand...), les langues slaves (russe, polonais...) ainsi que des petites familles de langues comme les langues baltes, l’albanais, le grec et les dialectes celtes. Mais il existe aussi quelques autres langues comme: le finnois et lehongrois qui appartiennent à la famille des langues finno-ougriennes; le turc; et une langue etrangement isolée des grandes familles de langues européennes, le basque. Il existe actuellement un désir de reconnaissance des langues minoritaires et des dialectes qui furent volontairement effacées lorsque les grandes puissances désirérent unifier leurs peuples et leurs territoire. C’est le cas notamment ducatalan en Espagne, du basque en Espagne et en France, des langues celtes au Royaume-Uni ainsi que de nombreuses autres.
Cette richesse linguistique s’explique par des millénaires d’isolement casi total des peuples entre-eux. Même si l’Europe était la partie du monde la plus developpée et une sorte de ‘’centre du monde’‘ il n’empêche que les communications et les moyens de transports étaientlents et principalement utilisés pour le commerce.
Aujourd’hui, grâce à une mondialisation grandissante, nous sommes confrontés très frequemment à des personnes européennes ne partageant pas la même langue maternelle que nous, ceci est en partie résolu par la présence de l’anglais. En effet, les pays anglophones (et plus particulièrement les États-Unis) en raison de leur puissance commerciale ontnaturellement, au fil des années ‘’imposé’‘ leur langues comme LA langue internationale. De nos jours l’anglais est parlée par 51% de la population européennes dont 13% en langue maternelle et 38 % en langue secondaire, alors que l’allemand et le français sont les langues maternelles les plus répendues avec respectivement 18 et 14% des européens. Mais il existe une grande disparité dansl’aprentissage des langues en Europe. Les pays scandinaves ont une connaissances des langues étrangère très forte, par exemple, en Suède, 80% de la population parle un anglais fluide, 30% parle allemand et 15% parle français. En revanche dans les pays latin les langues secondaires sont certes apprises dans l’éduction mais il y a traditionellement peu de volonté et d’effort pour les maîtriser, ainsi, moins...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Europe
  • Europe
  • Europe
  • Europe
  • europe
  • Europe
  • Europe
  • Europ

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !