Une vengeance inattendue

Pages: 7 (1628 mots) Publié le: 1 février 2011
Une vengeance inattendue.
L’après midi touchait à sa fin et le ciel commençait à se voiler .Mr Pierre Lagache était assis, comme d’habitude, sur son fauteuil, fumant une pipe. C’était un homme bien formé, de taille moyenne, il avait une cinquantaine d’années mais malgré son âge, il avait encore l’air d’un jeune homme plein de vitalité.

Quant à sa femme, Rose, qui était en ce momententrain de préparer le dîner, elle était bien spéciale : elle avait plein de rides sur le visage, des yeux rembrunis, le regard terne et les cheveux blancs. Tous ces détails la rendaient vieille malgré ses quarante deux ans.

Ce vieux couple menait une vie de retraités dans une énorme villa éloignée de la population parisienne. Il n’avait pas d’enfants car Rose ne pouvait en avoir.

Etc’est pour cette raison que Pierre avait une maîtresse, Floriane qui n’avait que trente deux ans. Il ne trompait sa femme que sous prétexte qu’il voulait avoir des enfants. Il avait aussi l’intention de quitter Rose pour Floriane. Ce qui laissa cette dernière sans voix. Elle fut malade pendant une semaine, mais après son rétablissement, elle décida de ne pas divorcer.

Un dimanche, Pierreinvita des amis pour l’après midi, parmi eux il y avait Floriane, ce qui énerva Rose, il y avait aussi le commissaire Henri qui s’était disputé dernièrement avec Pierre à cause de Floriane. Apparemment, Henri et Pierre étaient tous deux amoureux de Floriane mais cette dernière préféra Pierre. Henri lui en voulait à mort mais il ne le montra pas ce dimanche là.

Ils déjeunèrent ensemble commeprévu, la bonne, Mme Gloria prépara un succulent repas qui fut achevé par un délicieux dessert.

Après cela, chacun partit de son coté : Pierre alla s’asseoir sur la terrasse pour boire un verre. Rose aida Gloria à débarrasser la table, le commissaire Henri alla marcher dans le jardin et Floriane se rendit dans la chambre d’amis pour se reposer.

 En fin d’après midi, Rose alla voir sonmari, elle ouvrit la porte de la terrasse, s’avança vers la chaise et vit que le verre était renversé. Elle tourna la tête et découvrit son mari, les yeux grands ouverts et les mains sur le cœur.

Rose poussa un cri strident à casser les vitres. Quelques instants plus tard, Gloria surgit et vit le désastre puis resta la bouche ouverte. Peu après, le commissaire Henri surgit à son tour etressortit aussitôt pour appeler la police.

Un quart d’heure plus tard, la police arriva, à sa tête le commissaire Pegg qui décida de s’occuper de l’affaire. C’était un jeune homme, grand et fort d’une trentaine d’années. A entendre ses paroles, il avait l’air d’une grande personne de forte personnalité. Il s’occupa correctement de l’affaire et commença les interrogatoires.

Il demanda laprésence de Rose le temps qu’ils examinèrent le corps  de son mari. Elle entra dans le salon où elle trouva le commissaire Pegg, assis devant une table basse, sur laquelle se trouvait un petit carnet, un crayon ainsi qu’un magnétophone. Rose s’assit devant le commissaire qui lui dit :

-Ou étiez-vous au moment du meurtre, Mme Rose ?

-Je faisais des allés et retours entre la salle à manger et lacuisine car j’aidais Gloria à débarrasser la table. Dit Rose en pleurant.

- Et n’avez-vous vu personne passer par la salle à manger ?

-Non, pas que je sache.

-je vous remercie pour ces informations, je vous conseille d’aller vous reposer un peu dans le salon car la police est entrain de voir votre chambre.

-Vous pensez réellement que c’est moi qui ai tué Pierre, mon propre mari.-Non, Madame pas encore, mais il est de mon devoir d’examiner toute la maison s’il le faut et je trouverai l’assassin coûte que coûte.

Après ces quelques mots, Rose partit se reposer dans le salon.

Un homme s’avança vers Pegg et lui déclara :

-Nous avons transporté le corps au laboratoire. L’équipe de recherche a examiné le verre qui buvait la victime, ainsi que la bouteille, et ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La vengeance
  • Vengeance
  • La vengeance
  • Vengeance
  • la vengeance
  • Vengeance
  • La vengeance
  • vengeance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !