une vie de boy

Pages: 5 (1048 mots) Publié le: 11 mars 2014
Ferdinand OYONO : Une vie de boy et Le vieux nègre et la médaille (185)
Julliard, Paris, 1956 – rééd. Presses Pocket, 1970
Julliard, Paris, 1956, - rééd.U.G.E., "10/18", 1972
 
En 1956, le Camerounais Ferdinand Oyono publiait Une vie de boy et Le vieux Nègre et la médaille. Deux titres qui figurent dans la liste des rares romans africains écrits en français avant l'accession à l'indépendanceet qui s'inscrivent donc, tout naturellement, dans un large mouvement de revendication politique et littéraire adressé prioritairement au public européen.
Deux romans inscrits dans le contexte colonial qui offrait aux lecteurs un point de vue critique africain sur la situation politique et sociale de l’époque. Deux romans très accessibles et d’une lecture agréable, qui sont devenus desclassiques, aujourd’hui enseignés dans bon nombre de lycées et collèges du continent.
 
Meka, le « vieux Nègre » a tout donné à la « mère-patrie ». Ses deux fils, qui sont morts pour la France durant la dernière guerre, et ses terres, qu’il a donné à la mission catholique. En reconnaissance, il doit être décoré et recevoir une médaille, à l’occasion des fêtes du 14 juillet. Très ému, il prépare avecémotion et fébrilité l’événement. La cérémonie a lieu mais au-delà des belles paroles et des discours convenus, lorsque Meka invite le Haut commissaire à venir partager le bouc sacrifié en cette occasion, celui-ci refuse et laisse le vieux nègre humilié. Meka arrose alors sa médaille sans modération et, ivre, s’endort dans le quartier blanc. Il sera malmené puis conduit en prison, perdra sa médaille etsortira fort meurtri de cette aventure… Constat terrible de l'incompréhension mutuelle et de la domination brutale exercée par les représentants du pouvoir colonial et leurs subordonnés complaisants, ce roman est d'un pessimisme amer. Il dénonce l'hypocrisie et les abus de la colonisation dans ses aspects les plus sordides et les plus quotidiens et décrit, avec la même sagacité, la brutalité del'oppresseur et la faiblesse coupable des victimes. Avec une ironie subtile et bienvenue, Ferdinand Oyono saisit le terrible décalage existant entre la fraternité affichée dans les discours et la ségrégation appliquée dans les faits. Tout le roman est articulé autour de la personnalité de Méka, victime naïve qui découvre un monde qui lui est étranger et qu'il apprend à connaître à ses dépens.Adoptant le point de vue de son héros, le romancier montre ainsi l'immense amertume d'un homme floué par ceux-là même auxquels il avait accordé toute sa confiance. Avec cette aventure, Ferdinand Oyono donne à voir, souvent dans les moindres détails du quotidien, les incompréhensions des communautés, noire et blanche, mais surtout dénonce, avec une veine satirique fort bienvenue, le mépris exercé parles autorités coloniales qui mettent peu en relation les mots et les gestes et qui, sous couvert de quelques discours bien pensants, agissent avec mépris et violence.
 
D’une même verve mais avec un point de vue critique beaucoup plus incisif et explicite, le second roman publié la même année, Une vie de boy, raconte l’histoire d’un jeune garçon, employé comme boy à la mission catholique puis parla famille du commandant de cercle. Devenu rapidement un témoin gênant dans la vie privée de la femme du commandant et de son amant, le directeur de la prison, le jeune garçon sera violemment frappé, mis en prison et mourra des suites de ses blessures… Cette issue fatale est révélée dès les premières pages du livre dans une introduction qui annonce la découverte du journal écrit par le jeunegarçon, artifice qui permet au romancier de justifier certains passages emprunts de naïveté ou, souvent, de fausse naïveté. Le héros tragique de ce roman étant un enfant, la critique de la colonisation et de ses méthodes, parfois aussi stupides que brutales, apparaît ici avec une force vive et sans nuance. Les personnages représentant l’ordre colonial - à l’exception peut-être du supérieur de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Vie de boy
  • Une vie de boy
  • Une vie boy
  • Une vie de boy
  • Une Vie De Boy
  • Une vie de boy
  • Une vie de boy
  • Une vie de boy

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !