Union sacree

Pages: 11 (2621 mots) Publié le: 30 janvier 2011
es origines de l’Union sacrée[modifier]

Au début du XXe siècle, les Français apparaissaient politiquement très divisés. Ce mouvement unanimiste est donc difficile à comprendre.
Les tensions internationales et la Triple-Entente[modifier]

La Triple-Entente est une alliance militaire réunissant la France, le Royaume-Uni et l'Empire russe et qui s'oppose à la Triple-Alliance conclue entrel'Empire allemand, l'Empire austro-hongrois et le Royaume d'Italie.
Articles détaillés : Triple-Entente et Triplice.
Le pacifisme et la loi des trois ans[modifier]
Manifestation du 25 mai 1913 au Pré-Saint-Gervais contre la loi des trois ans - discours de Jean Jaurès

La Loi des trois ans est votée le 19 juillet 1913. Elle instaure un service militaire de trois ans en vue de préparer l'arméefrançaise à une guerre avec l'Allemagne.

Les socialistes, menés par Jaurès, se sont battus sans succès contre cette nouvelle organisation.
La CGT et le pacifisme[modifier]

Depuis sa création, la CGT s'oppose à la guerre.

Le 24 novembre 1912, elle tient un congrès extraordinaire sur le thème de l'action préventive contre la guerre.

Le 25 février 1913, la CGT publie un manifesteantimilitariste. La même année, elle participe avec la plupart des syndicats européens à la constitution de la Fédération syndicale internationale qui élit à sa tête l'allemand Carl Legien, déjà secrétaire du Secrétariat syndical international (SSI). L'objectif en est l'action internationale.

Lorsque la tension internationale s'accroit brutalement en juillet 1914, elle organise des manifestationssyndicales contre la guerre, dont une massive sur les Grands boulevards à Paris, le 27 juillet.
Le ralliement des socialistes et des syndicalistes[modifier]
L'assassinat de Jaurès[modifier]
Article détaillé : Assassinat de Jean Jaurès.

Le 31 juillet 1914, à l'annonce de l'assassinat de Jean Jaurès, le gouvernement qui se réunit dans la nuit craint des réactions violentes dans les grandes villes, etretient dans la capitale deux régiments de cuirassiers en instance de départ pour la frontière[1]. Cependant, rapidement, les rapports des préfets et de la police qu’obtient le ministre de l’Intérieur Louis Malvy lui font estimer que les organisations de gauche ne vont pas déclencher de troubles. Dans le même temps, la direction du Parti socialiste (SFIO) fait savoir qu’elle n’appellera pas à desmanifestations.

« L’assassinat de M. Jaurès n’a causé dans les esprits qu’une émotion relative. Les ouvriers, les commerçants et les bourgeois sont surpris douloureusement, mais s’entretiennent beaucoup plus de l’état actuel de l’Europe. Ils semblent considérer la mort de Jaurès comme liée aux évènements actuels beaucoup plus dramatiques. »

— Xavier Guichard, directeur de la policemunicipale de Paris, rapport adressé le 1er août 1914 à 10 h 25 au ministère de l’Intérieur[2].

Le 1er aout, les socialistes, par le biais du secrétaire général de la CGT, décident de soutenir la politique du gouvernement et de se préparer à la Guerre.
La non application du Carnet B et la mobilisation[modifier]
Louis Malvy, ministre de l’Intérieur

Le 1er août à 14 h 25, afin de ne pas empêcherle ralliement des ouvriers à la guerre par la décapitation des syndicats et rassuré par la réaction des instances nationales de la CGT, le ministre de l’Intérieur, Louis Malvy, décide, dans un télégramme adressé à tous les préfets, de ne pas utiliser le Carnet B.

Le carnet B avait été créé par le général Boulanger en 1886 pour faciliter les mesures de mobilisation. Il contenait la liste des nomsdes personnes susceptibles de s'opposer aux ordres de mobilisation ou de troubler l'ordre public en cas de conflit. Ces fichiers étaient tenus par la gendarmerie qui était par ailleurs chargée de le mettre en application[3].
Article détaillé : Carnet B.

À 16 h 25, ce même 1er aout, une affiche jaune manuscrite est placardée à la préfecture de police, sur les bureaux de poste et les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le sacré
  • Le sacré
  • Le sacre
  • Le sacre
  • Le sacre
  • Le sacré
  • Le sacre
  • Le sacré

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !