Unsere arme lewte

Pages: 5 (1239 mots) Publié le: 10 mars 2011
Unsere arme lewte…
Hospitals and the Poor in Late Medieval Bratislava

Le texte sur lequel nous avons travaillé ici est une étude réalisé par Judit Majorossy, docteur en philosophie médiévale à l’Université centrale Européenne. Cette étude concerne les doutes entourant le nombre et la taille des hôpitaux présents à Bratislava, alors capitale de Hongrie, à la fin de la période médiévale. Lesdifférentes sources utilisées par bon nombre d’historiens donnent en effet des réponses divergentes quant à cette incertitude. Le travail réalisé par l’auteur réside en une confrontation des différents avis et sources des chercheurs. En parallèle, l’auteur cherche également à classer et à expertiser ces institutions médicales en tant qu’un lieu soit spirituel, soit comme une unité économique etfinancière de la ville de Bratislava. On pourra donc s’interroger sur la nature et les attributions de ces hôpitaux entre la période du XIIIe et du XVe siècle à Bratislava. Les différentes recherches n’ayant amenés aucunes certitudes sur le sujet, notre travaille consistera en une analyse chronologique, sur le même principe que l’auteur, des différentes sources transcrites.

La première sourceutilisée par Judit Majorossy est le travail d’Istvan Vamossy affirmant qu’il n’y avait qu’un seul et unique hôpital dans la ville de Bratislava au Moyen-âge et que cet hôpital appartenait à l’Ordre de Saint Anthony. L’Ordre de Saint Anthony était un ordre militaire bavarois fondé en 1382 par le duc Albert de Bavière afin de lutter contre l’invasion des Ottomans. Selon Vamossy, l’hôpital aurait étéfondé du temps du règne du roi Saint Ladislas Ier Árpád (1077-1095). L’hôpital aurait ainsi été au mains de l’Ordre durant près de trois siècles avant de s’être vu offert à la ville en raison des dommages subis pendant les guerres hussites (1419-1436). L argument prouvant l’existence d’un hôpital unique se base sur l’étude des comptes depuis 1529. Ces comptes ne révèleraient en effet qu’un seulhôpital.
Plusieurs chercheurs remettent en cause cette affirmation en présumant l’existence d’une autre institution. C’est notamment le cas de Tivader Ortvay ou encore Lajos Pasztor, qui présument un nouvel hôpital dédié à Saint Ladislas. D’autres travaux ont quant à eux avancés l’hypothèse que l’Hôpital Saint Ladislas était une institution civique, par opposition à l’institution religieuse del’Ordre de Saint Anthony. Cette confusion sur le nombre d’hôpitaux fut par la suite accentuée par des recherches attestant l’existence d’une troisième institution dédiée cette fois à Saint Elisabeth. Toutefois, les chercheurs ne tiennent généralement pas compte de l’apparition occasionnelle de cette dernière institution.
Grâce à une enquête mené sur le culte de Saint Anthony, Tamas Grynaeus à lui séparél’hôpital Saint Ladislas de l’hôpital Saint Anthony en s’appuyant sur les dons faits aux hôpitaux.

Afin de soulever les doutes, il a fallu se tourner vers d’autres sources et notamment basées sur les livres de la ville et des comptes des hôpitaux. Ces ouvrages contiennent en outre les testaments des citoyens de Bratislava entre 1409 et 1509 et leur perception à l’égard de ces institutions etdonnent une idée de la façon dont ces institutions étaient administrées.
Après analyse de ces sources, deux certitudes semblent s’imposer. Il n’y aurait d’une part pas plus de deux hôpitaux dans la ville au Moyen-âge et d’autre part, ces deux institutions étaient la plupart du temps considérées comme une seule. En effet, dans leurs testaments, les citoyens avaient en général tendance à léguésleurs biens à l’« Hôpital ». D’autres sources partagent la même vision et avances parfois l’idée que ces deux hôpitaux étaient administrés par un hôpital principal et qu’ils étaient dirigés par un directeur (spital mayster). On pense également, que l’hôpital Saint Anthony était le plus ancien (créé avant 1309) et que l’hôpital Saint Ladislas était le plus récent (fin du XIVe siècle). Une nouvelle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Arme
  • Arméee suisse
  • Beton armé
  • Béton armé
  • Arme nucléaire
  • Arme nucléaire
  • Beton arme
  • arme nucléaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !