urbanisme commercial

740 mots 3 pages
l s’agit de faire la lumière sur le cheminement, parfois souterrain, des idées.

Il pèse sur Banlieues 89 une étrange malédiction : les archives de la mission animée à partir de novembre 1983 par Roland Castro et Michel Cantal-Dupart, entreposées dans les sous-sols de la Délégation interministérielle à la Ville (DIV) à Saint-Denis, ont péri il y a quelques années, victimes d’une inondation dont on n’ose préciser la nature. Plus mystérieux encore, le n° 205 (décembre 1984-janvier 1985) d’Urbanisme consacré aux projets de Banlieues 89 ne figure plus dans la collection officielle, au siège de la revue. Mais des circonstances fortuites ne sont pas seules en cause dans cette quasi-disparition de Banlieues 89 de l’histoire des politiques urbaines en France.
Les théoriciens de la politique de la Ville font généralement l’impasse sur le moment Banlieues 89. Dans son État animateur, Jacques Donzelot n’évoque que du bout des lèvres cet épisode. Et un récent recueil paru à la Documentation française, Banlieues à problèmes, “la construction d’un problème social et d’un thème d’action publique”, n’y consacre que quelques lignes dans un encadré d’une seule des 17 contributions.
À cette retenue des chercheurs, sans doute aux prises avec la difficulté de faire entrer cet étrange objet dans leurs catégories scientifiques, a correspondu une débauche d’articles dans la presse, surtout durant la période la plus dense de Banlieues 89, de 1983 à 1986. Cette surmédiatisation est de toute évidence un élément qui a renforcé la méfiance des universitaires, élément auquel s’est ajoutée la traditionnelle fracture entre praticiens et théoriciens. D’autant que les praticiens en question avaient des velléités théoriques dont témoignent les sept numéros de la revue Lumières de la ville, qui doivent beaucoup à Jean-Christophe Bailly, Hélène Bleskine, Jean-Paul Dollé et Jean-Pierre Le Dantec.
Et puis le temps a passé, les quartiers sensibles sont demeurés dans l’actualité, Banlieues 89 en est

en relation

  • Urbanisme commercial
    5509 mots | 23 pages
  • urbanisme commercial
    1779 mots | 8 pages
  • Urbanisme commercial
    5922 mots | 24 pages
  • Urbanisme commercial
    867 mots | 4 pages
  • Urbanisme commercial
    3871 mots | 16 pages
  • Urbanisme commercial
    1231 mots | 5 pages
  • Urbanisme commercial
    609 mots | 3 pages
  • Manuel de l urbanisme commercial
    5063 mots | 21 pages
  • Manuel d'urbanisme commercial
    17062 mots | 69 pages
  • Rapport
    3641 mots | 15 pages