Urgence et suicide

Pages: 10 (2253 mots) Publié le: 20 mars 2013
Session 2010 / 2013
EIDE 3ème année Janvier 2013

Analyse de la pratique
Deuxième période de stage

Hôpital ; bâtiment A ; services des urgences traumatique et chirurgicale
Le service est composé d’un sas d’accueil, de deux salles d’attente debout et couché (la première pour l’attente de la prise en charge ; la seconde après auscultation pour la lecture des imageries, enattente d’un avis orthopédique ou viscéral plus spécifique ou encore l’attente d’une immobilisation), de 14 boxs dont un de « grande urgence, déchoquage » divisés en deux secteur l’un dit chaud, l’autre froid, d’une salle pour les immobilisations (plâtre, résine, attelles), d’une pharmacie, d’un office, … et de trois bureaux l’un médical, l’autre infirmier et le troisième pour les cadres.
Le nombrede patient est variable ainsi que les pathologies rencontrées. Cependant les pathologies prévalentes dans le cadre des traumatismes sont du type fractures, entorses, traumatismes crâniens plus ou moins avec perte de connaissance, section de doigts, … et dans le cadre du viscérale sont des kystes, des douleurs abdominales …
L’équipe médicale se compose de 6 externes et 3 médecins.
L’équipeparamédicale se compose de 4 infirmiers (3 en service et 1 à l’accueil) de 3 aides soignants (2 en service et transfère de patient et 1 plâtrier) et 1 aide aux soins hospitalier. Ils travaillent en 12 heures et font des jours comme des nuits.
Les équipes sont mixtes homme / femme et de spécialité urgentistes.
Des téléphones portables de service sont utilisés afin que l’infirmier coordinateurde l’accueil puisse communiquer avec les ASD lors de lors déplacements, les médecins lors de leurs consultations.

Situation d’étude :
Un matin vers 11h30 à la suite d’un appel du SAMU pour accident de voie publique en attente d’une place en déchoquage, un homme âgé d’une petite trentaine d’année se présente par ses propres moyens aux urgences. Je me trouve derrière la banque avecl’infirmier d’accueil. Agité je me rends compte qu’il est impatient et a du mal à attendre son tour. Le moment arrivé d’indiquer la cause de sa venue dans le service il me jette une plaquette de traitement type paracétamol et précise qu’il «  l’a toute avalée ». Surprise je reste muette et ouvre grand les yeux. L’infirmier lui demande alors quand les a-t-il pris ? Celui-ci me répond « à l’instant ». Jevalide donc sa réponse par un petit d’accord et l’infirmier lui demande d’aller faire des étiquettes d’entrée le bureau voisin afin d’être prise en charge. Interrogée je demande alors si c’est normale et pourquoi a-t-il dirigé toutes ses paroles, ses attentions sur moi ? J’apprendrai par la suite que le patient avait des antécédents psychologiques ainsi que d’après ses dires que l’infirmier« l’impressionnait énormément» et « que de mon visage on voyait la sincérité ».
A la prise en charge de ce monsieur avec l’infirmière j’avoue avoir été dans l’appréhension des échanges, là ou pourtant je suis normalement le plus alaise. Je ne savais comment m’y prendre avec le patient. Peur de dire des bêtises, faire des erreurs et/ou de l’accabler sans raison. Je ne peux avoir un jugement sur son geste etsurtout le lui faire savoir. Tout au long du soin selon les soignants (infirmière, externe, médecin) je ne savais distinguer la bon démarche à suivre, à recopier ; celle qui me correspondait. Je me suis dans un premier temps alors tue et je n’ai pratiqué que les actes purement technique tout en enregistrant tous ce qui m’était dit, transmit… Seuls quelques regards hésitants et gênés étaient partagéspourtant j’avais envie de lui dire que ce n’était pas le bon moyen et que qui plus est il ne risquait que des pathologies du foie (cirrhose) ou gastrique (ulcère). Trop détachée ou trop professionnelle … était-ce une façon de se cacher une sorte de mécanisme de défense mis en place par mon subconscient par la peur des réponses qu’il aurait put m’apporter etc ? J’ai donc préférer le silence...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Urgence
  • Urgence
  • Urgence
  • Urgences
  • Suicide
  • Suicide
  • Le suicide
  • Suicide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !