usurpation d'identité sur les réseaux sociaux

427 mots 2 pages
II. Que faire en cas d'usurpation du compte?

Si vous prenez conscience que quelqu'un a pirater votre compte ou en a créé un à votre nom, il suffit pour cela de signaler le compte. La plupart des blogs et réseaux sociaux possèdent des pages permettant de porter plainte ou de signaler un abus, mais ils ne sont pas aussi réactif les uns que les autres.
Une charte, la European Social Networking Task Force, a été lancée en Europe, en 2008. Elle est dirigée par la Commission Européenne et a pour but de faire progresser la sécurité en matière d'internet. Deux états des lieux positifs ont été publiés, en 2010 et en 2011. Cette charte a été signé par une vingtaine de sites comme Microsoft, Yahoo, Google, Dailymotion, MySpace, Facebook et Skyrock.
Sur pratiquement tous les réseaux sociaux un service permet de signaler un compte. On le trouve grâce aux liens « Signaler un abus » ou « Signaler/Bloquer » par exemple, qui mènent à des formulaires. Pour Skyrock et Facebook ce service est très efficace et la fermeture rapide, tandis que pour Twitter par exemple le formulaire est en anglais. Pour finir, Blogger, un service de Google, qui a signée la charte européenne, tout comme Facebook et Skyrock, annonce qu'il ne fera rien en cas de diffamation ou de dénigrement.

II. Comment protéger ses informations personnelles ?

La première chose à faire est, de ne pas trop dévoiler nos informations, de restez prudent sur ce que vous publiez. Sur Facebook par exemple, les moindres faits et gestes sont enregistrés et conservés dans les serveurs du réseau. Aussi, certaines informations sont référencées et visibles dans les moteurs de recherche.
En plus des informations personnelles, tous les sites qui demandent d'ouvrir une session utilisent en général les cookies pour stocker dans votre disque dur vos identifiants. Cela permet ensuite d'établir un portrait et vos habitudes de consommation. Il est tout de même possible des les effacer.
Vous pouvez gérer la confidentialité

en relation

  • Vol d'identité sur internet
    2925 mots | 12 pages
  • Le social engineering
    485 mots | 2 pages
  • Docteur
    1436 mots | 6 pages
  • ECJS
    1906 mots | 8 pages
  • usurpation identité
    1032 mots | 5 pages
  • synthèse sur les résaux sociaux
    1191 mots | 5 pages
  • Dossier Cyber-harcèlement
    2776 mots | 12 pages
  • Les reseaux sociaux peuvent avoir des effet nefaste sur les pv politiques
    1558 mots | 7 pages
  • Facebook
    1120 mots | 5 pages
  • Identité numérique
    4001 mots | 17 pages