Utilitarisme

6248 mots 25 pages
Date: 27 January 2006 à 18:35:46 CET Sujet: Philosophie Politique POUR UNE CRITIQUE DE L'UTILITARISME Auteur : Denis Collin Agrégé de Philosophie Les théories utilitaristes dont Bentham, Mill et Sidgwick sont, traditionnellement et par méconnaissance philosophique, les représentants les plus connus ne doivent pas être confondues avec les théories de type hobbesien.... Utilité et intérêt Les théories utilitaristes dont Bentham, Mill et Sidgwick sont, traditionnellement et par méconnaissance philosophique, les représentants les plus connus ne doivent pas être confondues avec les théories de type hobbesien ou les théories du " rational choice ", bien qu'il y ait chez Hobbes une dimension utilitariste évidente – mais on pourrait aussi déceler cette dimension chez Spinoza et certaines formes d'utilitarisme ne sont pas complètement absentes de la pensée d'Aristote. peut-être même faut-il accepter cette remarque de J.S. Mill :

Tous les partisans de la morale a priori, pour peu qu'ils jugent nécessaire de présenter quelque argument, ne peuvent se dispenser d'avoir recours à des arguments utilitaristes. D'emblée, chez Jeremy Bentham par exemple, l'utilitarisme prend un tour qui l'éloigne du calcul de l'intérêt hobbesien. Alors que chez Hobbes il s'agit de seulement de la survie – la première loi de nature est celle qui nous dicte de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour préserver notre propre vie – l'utilitarisme pose au premier plan la question du bonheur. Il s'agit, en effet, de construire une " arithmétique des plaisirs " qui permette d'accorder " le bonheur au plus grand nombre ". Est utile ce qui augmente le bonheur de la communauté, mais à condition de ne pas oublier que la communauté est un " corps fictif " et que le bonheur doit donc être compris comme celui des individus membres de la communauté. Au lieu d'opposer

en relation

  • S'engager est-ce renoncer à la liberté
    368 mots | 2 pages
  • Candide chapitre 18
    650 mots | 3 pages
  • Utilitarisme
    1825 mots | 8 pages
  • L'utilitarisme
    926 mots | 4 pages
  • Je suis séphora
    1086 mots | 5 pages
  • L'utilitarisme
    772 mots | 4 pages
  • L'utilitarisme
    522 mots | 3 pages
  • Délocalisation
    407 mots | 2 pages
  • Exemple de dissertation
    263 mots | 2 pages
  • Analyse de sujet
    832 mots | 4 pages
  • Le fleuve du colorado
    1062 mots | 5 pages
  • Jazz mania
    545 mots | 3 pages
  • gredg
    704 mots | 3 pages
  • Correction contrôle svt
    292 mots | 2 pages
  • Utilitarism
    452 mots | 2 pages