Valeur ajouté

2097 mots 9 pages
Document 1
Trois grands effets possibles du partage de la VA entre les entreprises et les salariés sont possibles.
Le partage de la valeur ajoutée agit sur le niveau de profit que peuvent réaliser les entreprises, donc leur capacité à autofinancer leur investissement (question 1).
Une part des salaires dans la VA élevée pèse sur la compétitivité-prix des exportations, donc sur la possibilité des entreprises d'accroître leurs parts de marché à l'extérieur. Ces exportations constituent des motifs pour lesquels l'investissement sera amené à augmenter ou non (question 1).
Enfin, la part des salaires permet de mesurer les revenus dont disposeront les ménages pour consommer. Si cette part se réduit, la demande des ménages peut se gripper, diminuant ainsi le besoin d'investissement des entreprises puisqu'une augmentation des capacités de production devient inutile du fait de la stagnation des débouchés. Un partage de la VA plus favorable aux entreprises peut donc entraîner un ralentissement de l'investissement (question 3).
Document 2
Ce graphique décrit l'évolution, entre 1999 et 2007, du taux de marge (échelle de gauche) et du taux d'investissement (échelle de droite) en France et en Allemagne, ainsi que dans l'ensemble de la zone euro. Le taux de marge rapportant l'Excédent brut d'exploitation (EBE) et la VA, est un indicateur de partage de la VA. C'est la part de la richesse créée conservée par les entreprises après paiement de leurs charges d'exploitation (salaires et cotisations sociales pour l'essentiel). Le taux d'investissement, défini ici comme le rapport de la FBCF et de la VA, multiplié par 100, constitue une mesure de l'effort d'investissement d'un pays. On peut constater des relations ambiguës entre ces deux ratios.
En général, au niveau de la zone euro, un partage de la VA très favorable aux entreprises, compris entre 39 et 41 %, est accompagné d'un effort d'investissement soutenu oscillant entre 20 et 22 % (question 1).
Cependant, avec un taux de

en relation

  • la valeur ajouter
    317 mots | 2 pages
  • La valeur ajouté
    267 mots | 2 pages
  • La valeur ajouté
    518 mots | 3 pages
  • Valeur ajouté
    1646 mots | 7 pages
  • Valeur ajoutte
    12501 mots | 51 pages
  • Valeur ajouté
    360 mots | 2 pages
  • Valeur ajouté
    807 mots | 4 pages
  • valeur ajouter
    412 mots | 2 pages
  • la valeur ajoute
    765 mots | 4 pages
  • Valeur ajouter
    316 mots | 2 pages