Veille stratégique

1971 mots 8 pages
DÉFINITION DE LA VEILLE
Origine de la veille
Les pratiques de collecte de renseignements en vue d’exploiter un avantage (militaire ou économique) existent depuis longtemps. Dès l’Antiquité, des militaires avaient saisi l’importance du renseignement pour mieux connaître l’ennemi et développer des stratégies efficaces. Au cours du 20ème siècle, le développement technologique et la révolution des technologies de l’information ont renforcé les capacités à communiquer, à décoder, à échanger et à traiter l’information : ⇒ Encryptage ⇒ Satellite ⇒ Internet ⇒ Etc.

Définition contemporaine
Il existe plusieurs définitions de la veille variant selon les objectifs d’une organisation et le contexte de la pratique. L’illustration la plus simple est celle de Michel Porter du Harvard Business School :

La veille c’est fournir la bonne information à la bonne personne, au bon moment, pour prendre la bonne décision.

Autres terminologies
Competitive intelligence Business intelligence Intelligence d’affaires Intelligence économique Vigie Prospective Observatoire

2

LA VEILLE N’EST PAS DE L’ESPIONNAGE INDUSTRIEL

3

OBJECTIFS / AVANTAGES DE LA VEILLE
Pour la plupart des PME, les stratégies de croissance sont axées sur : ⇒ l’acquisition de nouveaux clients ⇒ l’accroissement des parts de marchés ⇒ l’offre de nouveaux produits et services ⇒ l’amélioration des procédés de production Pour maximiser l’efficacité de ces activités, l’information stratégique est capitale. En ce sens, la veille permet de : ⇒ Recenser ce qui s'est déjà fait ⇒ Se comparer aux compétiteurs en vue d’identifier nos forces et faiblesses respectives ⇒ Détecter les opportunités et devancer la concurrence ⇒ Se protéger contre les menaces extérieures (nouveaux concurrents, nouveaux produits, réactions des compétiteurs, etc.) ⇒ Développer ou adapter des stratégies concurrentielles ⇒ Augmenter la sécurité de l’entreprise (protection de l’information sensible et meilleure respect de la propriété

en relation

  • veille stratégique
    4330 mots | 18 pages
  • Veille stratégique
    2784 mots | 12 pages
  • Veille strategique
    360 mots | 2 pages
  • La veille strategique
    3767 mots | 16 pages
  • La veille strategique
    9202 mots | 37 pages
  • La veille stratégique
    4180 mots | 17 pages
  • Veille stratégique
    447 mots | 2 pages
  • veille stratégique
    4315 mots | 18 pages
  • Veille stratégique
    625 mots | 3 pages
  • La veille strategique
    2464 mots | 10 pages