Vera

4325 mots 18 pages
XIXe SIÈCLE

Un recueil de nouvelles

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM
Véra et autres nouvelles fantastiques (2150)

I. Pourquoi étudier
Véra et autres nouvelles fantastiques en classe de troisième ?
Les histoires mystérieuses que nous raconte Villiers de
L’Isle-Adam dans ses Contes cruels présentent une grande diversité de thèmes. Les étudier en classe de troisième permet de travailler le registre fantastique et le discours narratif. Le style de Villiers se caractérise par un niveau de langue soutenu et un lexique recherché, qui peuvent donner lieu à un travail de vocabulaire intéressant.
L’édition, qui est un recueil de cinq nouvelles, offre en outre la possibilité d’un groupement de textes autour du thème fantastique de la « morte amoureuse », grâce au dossier (p. 123-128), associant la Véra de Villiers à la
Clarimonde de Gautier et aux Ligeia et lady Madeline d’Edgar Poe. Elle fournit enfin un excellent support pour l’étude du genre de la nouvelle.
Dans la séquence que nous proposons, nous avons choisi d’analyser les composantes du discours narratif et de remarquer leurs incidences sur le registre fantastique.

226

UN RECUEIL DE NOUVELLES

II. Proposition de séquence : le récit et le fantastique
L’ordre du corpus est choisi en fonction de la classification de Tzvetan Todorov dans son Introduction à la littérature fantastique (Seuil, « Points », 1970). Les nouvelles choisies renvoient en effet à l’« étrange pur » (Le Convive des dernières fêtes), au « fantastique étrange » (Le Désir d’être un homme), au « fantastique merveilleux » (Véra) et au « fantastique pur » (L’Intersigne). Cette progression permet de repérer le degré d’incertitude quant aux explications des phénomènes étranges mis en œuvre par le récit : explication logique, plutôt logique, plutôt surnaturelle, totalement hésitante.
Nous réserverons Fleurs de ténèbres pour un prolongement à l’étude de Véra. Ce texte s’apparente davantage à un petit poème en prose qu’à un récit fantastique mais il développe les

en relation

  • Villiers et le fantastique
    7281 mots | 30 pages
  • Nouvelles_fantastiques
    1144 mots | 5 pages
  • Le registre fantastique
    1619 mots | 7 pages
  • Fantastique défintions
    732 mots | 3 pages
  • Fantastique
    260 mots | 2 pages
  • Poe et la nouvelle fantastique
    787 mots | 4 pages
  • Le registre fantastique.
    278 mots | 2 pages
  • Nouvelle réaliste - fantastique
    375 mots | 2 pages
  • Études
    2635 mots | 11 pages
  • blabla
    565 mots | 3 pages