verlaine d'ardoise et de pluie

Pages: 2 (292 mots) Publié le: 17 juin 2014
«Verlaine d’ardoise et de pluit » Guy Goffette

Ce livre rend hommage à Verlaine par les évocations de moments de sa vie et le rapport entre l’Ardenne etVerlaine. L’auteur mêle sa propre poésie à celle de Verlaine.


Voici quelques beaux passages à côté poétique du livre :

“Il y a des noms, mon petit Paul,qui n’ont pas eu le temps d’être prononcés, et qui demeurent à jamais dans l’air alentour, terriblement, comme ceux des aimés que la Vie exila, ces fantômes pourles jours à venir, et qui déjà s’acharnent sur tes rêves.“
Dans le chapitre « Les bocals », la mère de Verlaine l’apaise de sa voie douce mais les voix destrois morts seront plus fortes, elles vont le poursuivre tout au long de sa vie. Il était imprégné de ces trois morts placés dans des bocaux, il se sentait coupabled’avoir pris leur place et en a souffert durant toute son existence, d’où son éternel mal être.

“Paul, l’enfant trop attendu et trop gâté, oubliera vite lacadence, et ses chemins à lui iront tout de travers à jamais.“
 Dans cet extrait, on aperçoit une périphrase caractérisant Verlaine d’enfant trop attenduet trop gâté. Il a effectivement été un éternel vagabond, il échappe au présent difficile en s’évadant, s’enivrant et en écrivant.

“Bien entendu, le bouquetde fleurs dans la chambre a fané. Reste le pétale invisible sur la table, et qui brûle : Mathilde.“
 Ici, on comprend à demi-mots que Mathilde souffreterriblement de l’état lamentable de son mari. Guy Goffette a une manière très subtile de suggérer le sentiment ressenti par celle-ci.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Verlaine d'ardoise et de pluie
  • Verlaine d'ardoise et de pluie guy goffette
  • la pluie
  • La pluie
  • La pluie
  • La pluie
  • la pluie
  • Une pluie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !