Verlaine

Pages: 9 (2239 mots) Publié le: 21 mars 2013
1. Un extrait des « fêtes galantes »

-------------------------------------------------
Colloque sentimental
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Dans le vieux parc solitaire et glacé
Deux formes ont tout à l'heure passé.
-------------------------------------------------
Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles,Et l'on entend à peine leurs paroles.
-------------------------------------------------
Dans le vieux parc solitaire et glacé
Deux spectres ont évoqué le passé.
-------------------------------------------------
- Te souvient-il de notre extase ancienne?
- Pourquoi voulez-vous donc qu'il m'en souvienne?
-------------------------------------------------
- Ton coeur bat-il toujours à mon seulnom?
Toujours vois-tu mon âme en rêve? - Non.
-------------------------------------------------
Ah ! les beaux jours de bonheur indicible
Où nous joignions nos bouches ! - C'est possible.
-------------------------------------------------
- Qu'il était bleu, le ciel, et grand, l'espoir !
- L'espoir a fui, vaincu, vers le ciel noir.
-------------------------------------------------
Tels ilsmarchaient dans les avoines folles,
Et la nuit seule entendit leurs paroles.
-------------------------------------------------
Paul Verlaine, Colloque sentimental

Ce poème construit en rimes plates (AA-BB-CC) donne une impression de tristesse et de monotonie. Impression qui est confirmée par le champ lexical du poème : « vieux – solitaire – glacé » qui retrace la mort et la souffrance.Concernant les personnages, ce sont deux interlocuteurs qui n’ont pas de vie : « deux morts – spectres – yeux morts et lèvres molles »  absence de réalité physique.

2. Contexte historique
A. Le symbolisme

Avant de parler du symbolisme, il est important de décrire le contexte général des années 1880. Depuis plus de vingt ans, l’esprit positiviste et mis en avant, autant dans la vieréelle que dans l’art et la littérature. Mais en 1870, réapparaissent le mystère, l’inquiétude et la curiosité métaphysique grâce à la redécouverte des œuvres de Baudelaire et des œuvres étrangères de Hartmann et de Schopenhauer.

Pour les symbolistes, le monde est d’abord et avant tout fait des représentations que nous en avons et des signes dont nous le jalonnons. Sur le plan poétique, lesymbolisme est défini par trois préférences :
* La préférence donnée à l’idée et au signe sur le réel.
* La préférence de la suggestion sur la représentation.
* La préférence de la musique ou l’harmonie sur la forme en tant que telle.

Mis à part Verlaine, un autre auteur reconnu sera Mallarmé qui sera d’ailleurs appelé « Maitre » du symbolisme. Inspiré par Baudelaire, il pense le monde entermes de représentations et le langage en termes de signes. Le symbole coïncide avec la définition qu’il donne de l’acte poétique en général : « la merveille de transposer un fait de nature en sa presque disparition vibratoire selon le jeu de la parole ».

Au point de vue de la scène symbolique, deux théâtres se développent à Paris : le Théâtre d’Art de Paul Fort (1872 – 1960) et le Théâtre del’Œuvre de Lugné-Poe (1869 – 1940) s’ouvrent aux nouveaux dramaturges comme Remy de Gourmont et Maeterlinck. Contrairement aux drames de la scène réaliste, ils s’efforcent d’exprimer le mystère.

B. La Commune de Paris

Période qui a fort influencé Verlaine, la Commune de Paris est une période insurrectionnelle de l’histoire de Paris qui dura plus de deux mois du 18 mars 1871 à la« semaine sanglante » du 21 au 28 mai 1871. Il s’agit d’une insurrection contre le gouvernement issu de l’Assemblée nationale qui venait d’être élue. Elle est une réaction à la défaite française de la guerre franco-prussienne de 1870 et à la capitulation de Paris.

3. Biographie de l’auteur
A. Les débuts de vie

Paul Verlaine est né le 30 mars 1844 à Metz. Il deviendra vite un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Verlaine
  • Verlaine
  • Verlaine
  • Verlaine
  • Verlaine
  • Verlaine
  • Verlaine
  • Verlaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !