Verne

2552 mots 11 pages
Jules Verne, Étude de l’Île mystérieuse

2 obj croisés
→ les personnages de roman dans leur environnement
→ la question de l'Homme (intelligence, sociabilité, affect, conscience)

Positivisme : doctrine philosophique qui valorise les sciences exactes (maths, physique, chimie, biologie) et qui fonde le progrès d'une société.

→ Auguste Comte : philosophe scientifique positiviste français, 1798-1857 → théorie scientifique ; le progrès scientifique constituera le bonheur des peuples : la doctrine d'Auguste Comte se veut l'accomplissement des sciences (connaissances objectives universelles de l'humanité) et qui fondera une nouvelle société voire une nouvelle religion

→ inventeur du mot sociologie : étude des sociétés en fonction de leur avancée scientifique (technique, découvertes théoriques de recherches fondamentales).

→ il est donc à l'origine de la doctrine positiviste qui va ouvrir un espoir de bonheur, de prospérité pour les sociétés à venir → doctrine réaliste → approcher un monde utopique

utopie : u-topos = sans lieu
C'est un terme qui est apparu en 1516 du travail d'un écrivain savant anglais Thomas More Utopia
→ c'est donc une fiction qui met en scène une société imaginaire à travers la description de laquelle l'auteur entend critiquer une société réelle
=> l'utopie est donc un prétexte a une critique organisée et argumentée mais extérieurement, il s'agira d'une représentation idéale sans défaut : sorte de société parfaite. Dès le XVIIIè s. des fromes de sociétés utopiques vont faire leur apparition : d'abord la venue du mythe du « bon sauvage » développé par J.J Rousseau
→ l'homme serait naturellement bon et doué mais que la société dans laquelle il vit le pervertie. Ce mythe va durer au XIX et XXè s. sous plusieurs formes et certains groupes sociaux seront à la recherche de cet homme naturel dégagé de tout conformisme social (beatniks, hippies). → suppression de tout ce qui est fonction sociale : pas de famille, salaire, groupes

en relation

  • Jules verne
    2332 mots | 10 pages
  • Jules verne
    795 mots | 4 pages
  • Jules verne
    344 mots | 2 pages
  • Jules verne
    780 mots | 4 pages
  • Jules Verne
    324 mots | 2 pages
  • Vive verne
    920 mots | 4 pages
  • Jules verne
    482 mots | 2 pages
  • Jules verne
    259 mots | 2 pages
  • Jules verne
    269 mots | 2 pages
  • Jules verne
    511 mots | 3 pages