Vers un tourisme sexuel de masse

Pages: 13 (3023 mots) Publié le: 14 mars 2013
Né le 17 mars 1965, Franck Michel est anthropologue qui enseigne à l’université de Corse et chercheur en socio-anthropologie du tourisme et des voyages, et ce texte-ci, nous indique ses différents résultats ou conclusions auquel il a abouti tout au long de ses recherches. Egalement auteur de plusieurs autres ouvrages à savoir « Désirs d’ailleurs »publié aux Presses de l’université de Laval,Québec en 2004, de « Voyage au bout de la route » aux éditions de l’Aube, La Tour-d’Aigues toujours en 2004 et de « Planète sexe » aux Homnisphères, Paris en 2006.Franck Michel s’est mis à étudier le phénomène du tourisme sexuel qui, comme préciser auparavant, gagne beaucoup de terrain et l’auteur le caractérise comme étant un problème non seulement pour les pays les plus affectés par ce phénomène asavoir les pays du Sud comme la Thaïlande, mais également dans les pays d’origine c’est-à-dire les pays d’où proviennent ces même touristes (souvent des pays riches de l’occident) qui voyage pour la simple raison de pouvoir y avoir des plaisirs sexuels et cela avec des adultes ou des enfants de très jeune âge et des deux sexe. C’est donc un problème global qui tend à faire même disparaitre letourisme classique ou le tourisme de masse apparu dans les années 1960 avec la légalisation de conges payés par plusieurs congres, ce qui a pousser les gens à pouvoir voyager et ainsi, encourager le secteur économique du tourisme.
Le titre de cette ouvrage indique clairement la sévérité des cas de tourisme sexuel indiquant que malgré le passage inaperçu de ces activités, nous nous enfonçons,malheureusement, de plus en plus dans ces pratiques et nous voyons tout au long de la lecture, différents arguments que l’auteur nous propose en nous encourageons, bien évidemment, à faire une différence afin de mettre fin à cela.
Nous verrons dans ce travail ce que l’auteur présente comme raison première de ce fléau, surtout dans ces pays du sud dont les cas sont alarmants. Nous verrons également commentcela se propage petit à petit mais rapidement chez les touristes que l’auteur nomme comme touriste organisé en comparaison aux touristes sexuel qui eux, n’ont que pour seul objectif des activités sexuels durant leur visite dans ces pays du Sud. Nous comparerons ensuite les résultats de l’auteur a ceux d’un autre auteur se basons sur la prostitution en générale (ou le travail du sexe) pour ensuiteen conclure si cette pratique du tourisme sexuel ne serait, au fond, qu’un moyen de survie pour plusieurs personnes qui s’y soumette, vue la pauvreté accrue dans ces pays où, mangé deux fois par jour est un luxe.

Avant d’aller plus loin, définissons ce que Franck Michel sous-entend lorsqu’il nous parle de tourisme sexuel ou de touriste sexuel. En quelques mots, un touriste sexuel est unindividu qui visite ou voyage dans un pays(le plus souvent des pays pauvres) pour fin de relation sexuel avec un ou plusieurs partenaires des deux sexes à qui on offre une rémunération si il/elle y consent. Comme Michel nous le cite « pour évoquer le cas de la Thaïlande, un routard occidental avec, à l’arrière de sa moto ou accroché à son bras, une "girlfriend", appellation officielle et plus agréable dela prostituée, qu’il a loué a la semaine ou au mois ». Toujours selon Michel, cette pratique est de plus en plus courante et cela est surtout dû à la pauvreté auquel fait face le peuple de ces pays du sud. En effet, sans rien à mettre sous la bouche, des individus de tout âge sont contraints ou même forcé dans certains cas, à pratiquer cet emploi dont nul ne souhaite mais qui rapporte quand même.L’accès a l’éducation étant très difficile, ces jeunes gens sont pour la plupart des illettrés, ce qui facilite encore plus l’enroulement dans la prostitution à un très bas âge. Mais elle est également due à la « démocratisation du flux des voyageurs et a l’hypersexualité des jeunes entretenue par les medias obsédés par la violence sexuelle » , comme nous le dit Michel, c’est-à-dire que les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le tourisme sexuel
  • Tourisme de masse
  • Tourisme sexuel
  • Le tourisme de masse
  • Le tourisme sexuel
  • Tourisme sexuel
  • Le tourisme sexuel
  • Tourisme de masse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !