versification

Pages: 36 (8840 mots) Publié le: 16 juin 2014
 
Versification française


L'Art Poétique de Nicolas Boileau décrit les règles classiques de versification française.
« C'est en vain qu'au Parnasse un téméraire Autheur
Pense de l'Art des Vers atteindre la hauteur »
La versification française est l'ensemble des techniques employées dans l'expression poétique traditionnelle en langue française et des usages qui y règlent la pratique duvers : regroupement en strophes, jeu des rythmes et des sonorités, types formels de poèmes. Terme au contenu purement technique, la versification se distingue des arts poétiques, qui renvoient à des conceptions à la fois techniques et esthétiques de la poésie revendiquées par une personne ou un groupe.
Cet article regroupe ces données techniques en une présentation générale ; les détails sontprésentés dans les pages césure, diérèse, enjambement, hémistiche, hiatus, métrique, rime, strophe, synérèse, vers, etc.
Sommaire
1 Le vers
1.1 Métrique
1.1.1 Décompte des syllabes
1.1.2 Règle du e caduc
1.1.3 Diérèse et synérèse
1.1.4 Hiatus
1.2 Noms basés sur la métrique
1.3 Rime
1.3.1 Noms
1.3.2 Féminin et masculin
1.3.3 Singulier et pluriel
1.3.4 Richesse
1.4 Rythme
1.4.1Accent tonique
1.4.2 Coupe
1.4.3 Césure et hémistiche
1.4.4 Enjambement, rejet et contre-rejet
1.4.5 Coupes et césures « spéciales »
2 La strophe
2.1 Noms basés sur l'organisation de la strophe
2.2 Noms basés sur le nombre de vers
2.2.1 Monostique (1 vers)
2.2.2 Distique (couplet ou deuzain) (2 vers)
2.2.3 Tercet (3 vers)
2.2.4 Quatrain (4 vers)
2.2.5 Quintil (5 vers)
2.2.6 Sizain (6vers)
2.2.7 Septain (7 vers)
2.2.8 Huitain (8 vers)
2.2.9 Neuvain (9 vers)
2.2.10 Dizain (10 vers)
2.2.11 Onzain (11 vers)
2.2.12 Douzain (12 vers)
2.2.13 Treizain (13 vers)
2.2.14 Autres formes (14 vers et plus)
3 Le poème
3.1 Noms et formes
3.2 Figures de style
3.3 Diction
3.4 Subjectivité poétique
4 Notes et références
5 Voir aussi
6 Liens externes
Le vers
Métrique
Décompte dessyllabes
L'unité de mesure du vers français est la syllabe. Parler de « pied », par analogie avec le latin ou le grec, doit officiellement ne plus être utilisé depuis 1961[réf. nécessaire] ; ainsi, en 1974, Jean Mazaleyrat écrivait « appliquer le terme pied à la syllabe, comme on l'a fait, comme on le fait souvent encore dans notre tradition pédagogique, lexicographique et critique, ce n'est passeulement mêler les techniques et confondre les notions. C'est méconnaître le caractère accentuel et rythmique du vers français. C'est plus qu'une inadvertance terminologique, c'est une erreur de conception. C'est confondre la structure combinée des mesures rythmiques et la somme pure des syllabes, la fin et les moyens. »1
Le mètre est le nombre de syllabes comptées dans un vers. Notreversification, qui repose sur le décompte des syllabes, est dite syllabique ; comme il faut et il suffit d'une voyelle pour composer une syllabe, elle est aussi dite vocalique. Le vers suivant contient douze mots d'une syllabe :
Je sais ce que je suis et ce que je me dois.
(Pierre Corneille, Don Sanche d’Aragon)
Règle du e caduc


Fantaisie graphique autour de quelques e.
Le e caduc désigne lavoyelle e dont la prononciation « e » varie en fonction de l'environnement syntaxique. Souvent le e caduc est improprement appelé e muet, car la modification de prononciation consiste souvent en une atténuation, voire une disparition, du son « e » (amuïssement).
Le e caduc est associé aux graphies « e », « es » et « ent ». Attention cependant : les terminaisons « -es » et « -ent » n'indiquent pasobligatoirement la présence d'un e caduc (cf. « Miguel de Cervantes », « le couvent », « qu'ils soient », ou tous les verbes à la troisième personne du pluriel de l'imparfait et du conditionnel : « ils voulaient » et « il voulait », tout comme « il voudrait » et « ils voudraient », diffèrent uniquement à l'écrit, par un « -ent » grammatical non prononcé).
En fin de vers, un e caduc associé aux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La versification
  • versification
  • Versification
  • Versification
  • Versification
  • Versification
  • Versification
  • La versification

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !