Victimation

Pages: 5 (1057 mots) Publié le: 23 mai 2013
BRAY Célia
VERBRUGGHE François
CLETON Pierre
HUTIN Claire
NOËL Julie
SES

1) Les victimes déclarent plus d’infractions aux sociologues enquêteurs qu’aux autorités policières. En effet, les sociologues établissent des statistiques sur la délinquance de façon anonyme alors que les autorités policières représentent la justice : ils ont pour volonté de rechercher la vérité et de punir lescoupables d’actes de délinquance. Pour cela, ils font des enquêtes et interrogent précisément les victimes. Ils les confrontent même parfois à leur agresseur, les victimes ne sont donc plus dans l’anonymat, ce qui fait ainsi faire peur.
Certaines personnes ne vont ainsi pas aller porter plainte par peur des répercussions, indifférence, complicité implicite, ou tout simplement par hostilité aux servicesde l’Etat.
En revanche, les sondages entrepris par les sociologues sont plus représentatifs du taux de délinquance puisque les victimes ne sont pas soumis à une pression judiciaire, ils sont en confiance et savent qu’ils restent dans l’anonymat. De plus, les études statistiques vont prendre en compte les délits qui ne poussent pas forcément à alerter les autorités policières, tels que desinsultes, …

2) Une victime est une personne qui a subi directement un dommage du fait de l’infraction. Ainsi, il existe donc des infractions sans victimes. En effet, toute infraction est nécessairement néfaste à l'ordre public, mais elle n'implique pas que quelqu'un en ait subi un dommage. Par exemple :
- la vente de stupéfiant ne fait pas de victimes, puisque les acheteurs sont volontaires.
- Unepersonne ayant fait un excès de vitesse en l’absence de radar et de témoin, il n’y a donc aucun dommage commis.
-Une personne qui fume dans son bureau sans que personne ne puisse le voir.
Ainsi, les statistiques sont faussées puisque ces infractions ne sont déclarées, nous pouvons d’ailleurs citer le fameux dicton «  pas vu, pas pris ». En effet, ce dicton résume cette question. Puisque s’il n’ya aucune victime, l’infraction ne sera pas déclarée et ne sera donc pas prise en compte dans les statistiques officielles, donc les chiffres donnés par les statistiques ne reflètent toute la vérité. En revanche, des sociologues peuvent s’intéresser à ces infractions sans victimes et donner des chiffres plus ou moins exacts.

3) Définition du chiffre noir : Ce chiffre regroupe les infractionsqui échappent aux statistiques officielles, mesurées par l’écart entre les résultats des enquêtes de victimation et les statistiques policières.
La notion de chiffre noire est très discutée par les sociologues car elle véhicule l’idée naïve selon laquelle il existerait un « vrai » nombre d’infractions.
A- Un excès de vitesse en l’absence de radar ou de témoin : Cette infraction fait partie duchiffre noir étant donné que la police ne saura jamais que cette infraction s’est produite puisqu’il n’y a eu aucun témoin pouvant alerter les autorités.
B- Un vol dans une voiture sans dépôt de plainte : Cette infraction fait partie du chiffre noir puisque la police ne sera jamais au courant de ce qu’il s’est produit. En revanche si la victime est interrogée par un sociologue et que l’enquetereste anonyme, la victime pourra parler de cela. Mais cette infraction ne rentrera jamais dans les statistiques officielles.
C- Un vol dans une voiture avec plainte, mais sans que le voleur soit retrouvé : Même si le voleur n’est pas retrouvé, le vole est pris en compte par les policier et rentre ainsi dans les chiffres officiels, ainsi, cette infraction ne fait pas partie du chiffre noir.D- Un excès de vitesse enregistré par un radar, mais la photo est inexploitable : Même si la photo est inexploitable et que la personne ayant commis cette infraction ne recevra jamais d’amende. Cette infraction est tout de même prise dans les chiffres officiels. Ainsi, cette infraction ne fait pas partie du chiffre noir.
E- Une altercation donnant lieu à une plainte, finalement classée sans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • DEPP NI 2011 14 Enquete Nationale Victimation Colleges Publics 197490 2

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !