Victor et son engagement politique et social

Pages: 7 (1729 mots) Publié le: 13 mars 2013
Dans l'histoire, une grande figure de l'engagement


I – L'engagement politique de Victor Hugo

A – Victor Hugo contre la peine de mort

Ce combat contre la peine de mort, est sans doute le plus long, le plus constant et le plus fervent de tout ces combats. Mais c'est également le premier de tout les combats de Victor Hugo. Depuis son enfance, Victor Hugo est fortement impressionné parla vue d'un condamné transporté vers l'échafaud, sur la place de Burgos. Ainsi qu'à son adolescence, lors des préparatifs d'un bourreau qui dressait la guillotine en place de Grève. Hanté par ce qu'on appelait un « meurtre judiciaire », Hugo va alors tenter pendant toute sa vie d’influencer l'opinion en décrivant les horreurs de ces exécutions, de la barbarie, tout en démontrant l'injustice etl'inefficacité du châtiment. En utilisant sa notoriété d'écrivain mais également son statut d'homme politique, Victor Hugo va mettre son éloquence au service de cette cause à travers de plusieurs romans mais aussi de quelques poèmes, témoignages devant les tribunaux, plaidoiries, discours ainsi que votes à la Chambre des pairs, à l'Assemblée puis au sénat, dans des articles de presse européenne etpour finir, des lettres d'intervention en faveur des condamnés.

A l'âge de vingt-sept ans, Victor Hugo publie, en 1829, un roman qui s'intitule « Le Dernier Jour d’un condamné » qui constitue un réquisitoire politique pour l’abolition de la peine de mort et qui est présenté comme un journal qu'un condamné écrit durant les vingt-quatre heures dernières heures de sa vie. Il expose ce qu'il a vécu,depuis le début de son procès jusqu'au moment de son exécution, ce qui représente six semaines de sa vie. Dans la préface à la réédition de 1832, Victor Hugo affirme qu'écrire ce roman l'a libéré d'une culpabilité. « Il (l'auteur), n’a plus senti à son front cette goutte de sang qui rejaillit de la Grève sur la tête de tous les membres de la communauté sociale ». Mais Victor Hugo ajoute aussi, «se laver les mains est bien, empêcher le sang de couler serait mieux ». Hugo n'hésite surtout pas à décrire des exécutions atroces.

Victor Hugo a participé à deux affaires qu'on peut nommé « d'emblématiques ». Premièrement, le procès de Pierre Lecomte, convaincu de tentative d'assassinat sur Louis-Philippe, Roi des Français. Devant la chambre des pairs, il s'élève contre la peine de mort endéclarant haut et fort « au point de vue général, je répugne aux peines irréparables ; dans le cas particulier, je ne les admets pas » et vote alors la détention perpétuelle. Mais il ne sera suivi que par deux autres votants. Il intervient également dans l'affaire du criminel John Tapner en adressant par la presse une supplique aux habitants de Guernesey pour les inciter à réclamer la commutation dela peine. Même si cet appel eu un certain écho, toutes ses pétitions ainsi que manifestations, n'empêchera pas à John d'être pendu le 10 février 1854. Le lendemain de cette exécution, Hugo écrit une lettre quelque peu vengeresse au secrétaire d’État de l'Intérieure, lord Palmerston, lui décrivant tout les détails du long supplice auquel le bourreau n'avait pu mettre fin.



B – Un homme delettres ou un homme politique ?

D'abord monarchiste, avant d'être élu député dans les rangs des Conservateur modérés, ce n'est seulement qu'après la Révolution de 1848 qu'il se tourne vers ce qu'on peut appeler « la gauche » de l'époque, c'est-a-dire les Républicains, pour créer une vraie « démocratie sociale ». La question sociale le tourmente bien avant ces journées de Juin 1848 ; elle seradécisive dans son changement brutal de décision politique et son engagement envers les Républicains. Mais le fait est que ses discours politiques, comme sa poésie, « décloisonne » les genres. Ce qui valut alors au poète le reproche d'être un homme de lettres et non, un homme politique comme il peut le penser. Très tôt mais également indépendant de sa politique, le poète c'est spécialement engagé...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Engagement politique
  • L Engagement Politique Des Jeunes
  • Engagement politique des hippies
  • Engagement politique de la jeunesse
  • Modernité littéraire et engagement politique
  • Engagement politique et artistique de Picasso
  • Social et politiques sociales
  • politiques sociales

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !