Victor hugo a mes deux filles

430 mots 2 pages
Poésie et peinture peuvent parfois s'associer et se rejoindre. Victor Hugo dans un poème extrait des Contemplations peint un véritable tableau....tout en évoquant une scène familière puisqu'il décrit ses deux fillettes :Léopoldine et Adèle. Quelle scène émouvante !Le cadre est un jardin avec un bel effet de clair obscur,Victor Hugo nous fait voir le "soir charmant qui tombe",moment ultime de la journée où le soleil se couche et où l'obscurité se mêle à la lumière.... A la faveur de ce cadre somptueux,les deux fillettes deviennent "cygne" et "colombe" sous les yeux de leur père ébloui....ces comparaisons traduisent tout l'émerveillement du poète devant ses jeunes filles....On perçoit alors toute l'admiration d'un père et la beauté éclatante des enfants grâce à l'image de ces oiseaux,symboles de grâce, de paix, d'harmonie....Les fillettes sont comme transfigurées par le regard du poète. D"ailleurs, le poète lui-même nous invite à les contempler"Voyez" dit-il en s'adressant directement au lecteur.Les deux fillettes semblent prendre la pose comme dans un tableau puisqu'elles sont assises sur un banc du jardin. Le poète transfigure la nature qui semble vivante et qui à l'instar du poète admire aussi ce tableau:un bouquet d'oeillets blancs "se penche" vers les fillettes, les regarde, les observe, agité d'un frisson d'étonnement et d'admiration.Le bouquet s'anime imperceptiblement, semble être doté de vie pour contempler la scène.... Le bouquet devient ainsi un personnage du tableau , un personnage à l'unisson du poète lui-même qui est subjugué par la splendeur du tableau. Ultime métamorphose :le bouquet est comparé à un "vol de papillons arrêtés dans l'extase"' dans le dernier vers du poème. Ultime comparaison qui contribue à l'harmonie de ce poème : les fleurs deviennent des papillons grâciles stupéfiés par la beauté des fillettes:Victor Hugo nous montre une nature étonnante de vie ! Dans ce texte, on ressent tout l'amour d'un père devant ses

en relation

  • Corpus v. hugo
    750 mots | 3 pages
  • Dossier victor hugo
    2121 mots | 9 pages
  • Le th me de l amour dans Les Contemplations
    2102 mots | 9 pages
  • modernite poetique
    4645 mots | 19 pages
  • La condition des enfants au XIXe siècle
    1588 mots | 7 pages
  • La poupéé de Cosette
    1580 mots | 7 pages
  • Melancholia
    647 mots | 3 pages
  • Madame bovary
    15173 mots | 61 pages
  • Analyse de melancholia, victor hugo
    685 mots | 3 pages
  • Chanson
    727 mots | 3 pages